Aller au contenu

Mur végétalisé: retour d'expérience?


Recommended Posts

Bonjour,

Quels sont vos retours pour ceux qui ont expérimenté la méthode?

- Avez vous mis des poissons dans le bac pour recréer un écosystème? Quel a été votre gestion des nitrates (uniquement changement d'eau après les périodes d'engraissage?).

- Quels étaient les paramètres de votre eau?

- Avez-vous eu des problèmes de parasites? Cyanobactéries? Prolifération en tout genre.

- Avez-vous placé votre système en intérieur ou véranda?

- Que pensez-vous de la pérennité d'un tel système avec le recul, sachant qu'on ne s'appelle pas tous Patrick Blanc?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

De mon côté: Je rêvais de cultiver des petites espèces et la culture sur plaque m'attirait beaucoup. La création d'un écosystème à la Patrick Blanc me fascinait. Et puis c'est beau! J'habite un appartement où l'hygrométrie est très faible en hiver, environ 30%. Guerre mieux l'été. J'ai débuté avec les orchidées 6 mois avant de me lancer dans ce projet, c'était ambitieux, et c'était il y a 2 ans. Donc je fais des erreurs, et je continuerai d'en faire, je compte sur votre compréhension et votre bienveillance pour me faire évoluer dans la connaissance de ces plantes incroyables.

L'objectif était de recréer un écosystème, d'avoir un montage le plus automatisé possible pour m'affranchir des arrosages quotidiens, et d'avoir une hygrométrie locale importante par évaporation.

 

- J'ai au départ mis des poissons (3 guppys) dans le bac et puis au bout de quelques semaines, 2 sont morts. Le dernier est toujours là mais je n'ai pas osé en reprendre...je comptais sur des reproductions massives au départ pour faire un engrais naturel.

- Les paramètres de l'eau: Le bac fait environ 160L.

          Quand l'eau est au plus haut:                                                            Quand l'eau est au plus bas:

Conductivité= 570 us/cm                                                             Conductivité= 740 us/cm       

PH= 6.9                                                                                          PH= 6.6

KH= 4                                                                                             KH= 0

NO3= 100mg/L                                                                              NO3= 250mg/L

NO2=0                                                                                           NO2=0

K= 200mg/L                                                                                   K= 200mg/L

PO4= au moins 40mg/L                                                                PO4= au moins 40mg/L

Les paramètres peuvent varier un peu plus mais généralement on est dans ces moyennes. J'ajuste avec un mélange eau du robinet/eau osmosée et de l'engrais liquide tomate 30/30/30 (après avoir essayé le jus de lombricomposte et quelques engrais chimiques différents, avec l'échec des poissons).

 

- Niveau parasites: des sciarides assez rapidement. Bien contrôlées avec des rubans collants pour mouches sur les côté et en haut du mur. De toute beauté...mais ça fonctionne bien. Maintenant j'ai un doute sur le développement d'une cyanobactérie à certains endroits suivi de la pousse de moisissures blanches.

 

- J'ai essayé de mettre en place des espèces de climats chauds/tempéré chauds. Bon ça fleurit mais pas tout, un passage sur la terrasse en extérieur l'été ne ferait pas de mal pour les écarts de température jour/nuit. J'ai construit le mur sur roulettes, je peux le déplacer. Je suis à 8 cycles d'arrosage de 15min l'été, 1 en hiver, avec  une évolution de 1 à 2 cycles sur 6 mois.

 

- Concernant l'augmentation de l'hygrométrie ça n'a pas super bien fonctionné. Les petites espèces crament littéralement. J'ai un taux de perte d'environ 30% des espèces installées (15 pour 40 installées). Pour cette raison, la mousse (espèces trouvées ci et là, environ 10espèces espèces différentes) a eu bien du mal à s'installer également. Aujourd'hui les fougères se sont installées "spontanément" et prolifèrent. La mousse se développe progressivement mais a du mal à supporter la sécheresse hivernale du salon. Des champignons ont au départ colonisé le mur, puis ont tous disparu (à la suite d'un arrosage un peu trop alcalin certainement). J'ai installé des petits morceaux de bois spongieux avec des spores de champignons bioluminescents il y a 2 mois. Aucun champignon à l'horizon pour le moment.

 

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Les différentes étapes de construction du mur: il s'agit de plaques de polystyrène extrudé recouvertes par un feutre horticole pour la partie mur. Le bassin est fabriqué en bois avec une bâche pour bassin extérieur, monté sur roulettes. Les 2 parties peuvent se désolidariser (facilité de déménagement, on ne sait jamais). L'eau remonte en haut du mur grâce à une pompe pour bassin extérieur placée dans le bac avec un débit suffisant pour imprégner tout le feutre en 15min. Il y a une autre pompe dans le bac pour oxygéner l'eau est créer un maximum de biodiversité au sain du filtre maison qui entoure cette pompe.

Je me suis beaucoup inspiré de ces vidéos pour la construction. Et puis j'ai fait un peu à ma sauce avec les matériaux et idées dont je disposais.

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Le radiateur est toujours éteint, mais en effet il y en a d'autres dans la pièce qui assèchent l'air. Je place des coupelles remplies d''eau sur chacun d'eux. Ca fait monter l'hygro de 10% mais on reste à 40% grand max.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

  • 3 weeks later...

J’en ai réalisé un il y a une dizaine années.

Le bac était constitué d'une grande jardinière que j’avais étanchéifiée avec de la bâche de bassin. Le cadre vertical en alu recouvert s’une plaque de PVC alvéolaire trouvé chez un fabricant de panneaux publicitaires. Et une pompe remontée l'eau du bac en haut de la structure et inondé la couche de feutre horticole en permanence. J'y avais agrafé des poches de feutres servant de pot aux diverses plantes. Le résultat me convenait beaucoup ainsi que les nombreuses plantes (plus de 80 pieds) compte tenu de leurs croissances.

Je l’ai gardé 3/ 4 ans et je m’en suis séparé car j’étais envahi de moustique. Pourtant le bac était rempli de poissons rouges.

Avec le recul, je pense que j’aurais pu résoudre ce problème en rajoutant une filtration UV mais à cette époque, cela n’existait que pour les bassins extérieurs.

Ci-joint quelques photos.

zz_mur11.jpg

zz_mur12.jpg

zz_mur10.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...