Aller au contenu

s.kallima

Habitués Orchidees.Fr
  • Compteur de contenus

    654
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de s.kallima

  • Rang
    Habitué Orchidees.fr

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Vancouver, Canada

Visiteurs récents du profil

967 visualisations du profil
  1. meilleure floraison de cette plante à ce jour 😄
  2. Non je ne connais pas d’autres espèces d’orchidées pour lesquelles ce procédé est utilisé.
  3. C’est un brin d’aluminium ou de cuivre qui est planté dans le substrat pour que le tube tiennent verticalement.
  4. À la fin de l’automne (vers octobre - Novembre), il faut dégager la base des pseudo bulbes du substrat et chercher les départs de boutons floraux, ils sont de couleur blanc rosé et pointus, contrairement aux nouvelles pousses qui sont vert clair. Ensuite on place un tube opaque sur le bouton floral (voir photo) et on rajoute soit du substrat soit de la sphaigne tout autour de la base du tube et de la plante, ce qui prévient tout lumière d’attendre le bouton. Cela permet aussi de garder de l’humidité autour des boutons car ils se dessèchent sinon. en l’absence de chlorophylle dans les cell
  5. Voici trois Cymbidium goeringii différent, Mebina (supposé, car il aurait dû avoir une fleur rouge... à voir à la prochaine floraison...), Ki-No-Tsukasa (fleur jaune) et Myoujou (fleur orange-rouge). Les boutons de fleurs ont été forcés en tubes noirs pendant l'hiver pour obtenir la couleur typique du cultivar (sauf le raté pour Mebina). Les potteries sont de mon artiste favori Jamie Kim (Corée du Sud)
  6. Oui c’est le bon moment pour rempoter. un pot pas top grand mais le plus haut possible, les racines aiment pousser à la verticale...
  7. D'après ce que j'ai lu, le Kyriu est une pumice (pierre ponce). Les pro du goeringii (dont je ne fais pas partie 😜) sont catégoriques sur le fait que cette espèce est très exigeante au niveau du substrat. Ils n'utilisent qu'un mélange spécial qui comprends (je ne sais pas dans quelles proportions...) du Kanuma, de l'Akadama et Satsuma. Ils utilisent aussi parfois un autre type de pumice appelée Hyuga, qui est sans doute très similaire au Kyriu. J'ai commencé avec quelques goeringii il y a 3 ou 4 ans et je les ai cultivé en écorces + pumice. Ils ont survécu mais les racines et la croissanc
  8. Goeringii est une espèce pénible. Les boutons floraux se forment en fin d'été en préparation pour le floraison au printemps suivant. Il faut stresser la plante d'un point de vue hydrique pour qu'elle forme des boutons floraux, donc réduire les arrosages et donner plus de luminosité... Ci joint un calendrier de culture + gestion des boutons floraux selon la couleur des variétés que j'ai essayé de traduire des bouquins japonais que j'ai. Dis moi si tu à besoins d'éclaircissements 😉 _Cym goeringii calendar cultivation.pdf
  9. Une sélection japonaise de Cym. goeringii à fleurs oranges. En fait pour que les fleurs soient oranges il faut un peu de manipulation... il faut couvrir le bourgeon floral à son apparition en automne avec un capuchon pour empêcher la formation de chlorophylle. On enlève le capuchon en fin d'hiver juste avant que le bourgeon ne commence à "monter en tige", et sous l'effet de la lumière la fleur est orange... ça ne marche pas à tous les coups et dans ce cas on se retrouve avec une fleur dans les tons de brun-vert dégueulasse 😜
  10. Diffère de falcata par son éperon très court (moins de 10mm), port général de la plante plus frêle et feuilles plus courtes que le facata typique, aussi (mais je ne ne le vois pas dans la littérature) semble fleurir plus tôt en cultivation dans des conditions identiques à falcata (info de plusieurs cultivateurs).
  11. 45mm d'envergure par 35mm de haut
  12. Revoilà la panthère rose toute joufflue
  13. Nouvelle sphaigne seulement en surface pour remplacer celle abîmée par les algues vertes. La sphaigne du dome en dessous je ne la remplace pas à chaque fois si elle est en bon état...
×
×
  • Créer...