Aller au contenu

Les Cattleyas Et Leurs Variétés


Invité tahiti80

Recommended Posts

Invité eorchids
Commence à faire le plan de bataille Denis. Ça pourrait me plaire cette idée. ;)

Oui,moi aussi :)

 

tu me tiens au courant : tu connais mes dates :):lol:

 

Ouiii.... Pascale est OK aussi ! :lol:

Allez Manu, on t'embarque ? ;)

Link to post
Share on other sites
  • Replies 162
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Invité tahiti80

Jolie demonstration Eric ! Le orlata 'Rio' est vraiment splendide en vrai, j'ai hate que le mien refleurisse ! Je remarque en revanche que les aquinii n'ont jamais de fleurs trés ouvertes je trouve, un peu déséquilibrées, voir difforme quoi., le coté peloric sommes toutes.. :lol:

Pour le voyage, 2011 serait parfait, j'aurais deja emménagé dans ma future maison et les travaux m'auront déjà ruiné d'ici là! ;)

J'aurais eu le temps de me refaire une santé financiére ! ;)

Sur combien de jours peut se faire ce genre de périple Denis ? :)

 

Photo du soir : Cattleya amethystoglossa f. coerulea

200809-OrquidaRIO-(02-04)-(CK)-cattleya_amethystoglossa_coerulea.jpg

Dites moi pas qu'c'est vrai qu'ca existe!!!!!!!! :lol:

Criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii hystérique à la piloupiloute !!!!!!!! :)

Link to post
Share on other sites
Invité caracol

Avec les explications d'Eric et ses schémas et les plantes de Denis variétés par variété on sera bientot tous des spécialistes en identification de cattleyas.

Bravo à vous deux.

En fait, le top, ça serai reprendre la traduction d'Eric et à chaque ligne mettre une photo avec le schéma et la ça saute au yeux.

Link to post
Share on other sites
Invité eorchids
En fait, le top, ça serai reprendre la traduction d'Eric et à chaque ligne mettre une photo avec le schéma et la ça saute au yeux.

C'est ce que je voulais faire mais le temps et le courage m'ont manqué. :lol:

 

Tiens, voilà un exemple sur lequel on ne se battra pas à 15 : Laelia purpurata f. anelata

 

Laeliapurpurata5mai20066Large.JPG

 

Il n'y a pas besoin de flèche pour comprendre.

 

Anelata : beaucoup d'orchidées entrent dans cette définition normalement réservée aux Cattleyas unifoliés et aux Laelias brésiliens. Ce sont des fleurs claires, albescens ou semi-alba avec une coloration du labelle en forme d'anneau ou de croissant, soit sous forme d'une petite "bordure" (ce qui est extrêmement rare), ou plus souvent d’un anneau placé dans la partie antérieure du labelle (ce qui est plus commun). Pratiquement toutes les espèces de Cattleyas et Laelias possèdent des cultivars avec ces caractéristiques, mais ils sont difficiles à trouver (ex. L. purpurata argolao ou anelata). Pour le cas de celles qui ont une petite "bordure", voir plus bas la définition des "orlata". La différence entre anelata et orlata résiderait dans une couleur plus délavée des anelata.

 

Nous n'aurons plus qu'à compiler. :lol:

Link to post
Share on other sites
Invité caracol
En fait, le top, ça serai reprendre la traduction d'Eric et à chaque ligne mettre une photo avec le schéma et la ça saute au yeux.

C'est ce que je voulais faire mais le temps et le courage m'ont manqué. :lol:

 

 

Moi, je ne suis pas préssé du tout et même si vous en faite une par mois ce sera deja un truc execptionnel. Même si nous sommes peu à lire comme il se doit ce post autant ajouter un interet suplémentaire pour ceux que ça intérrésse .

Link to post
Share on other sites
Jolie demonstration Eric ! Le orlata 'Rio' est vraiment splendide en vrai, j'ai hate que le mien refleurisse ! Je remarque en revanche que les aquinii n'ont jamais de fleurs trés ouvertes je trouve, un peu déséquilibrées, voir difforme quoi., le coté peloric sommes toutes.. :blink:

Pour le voyage, 2011 serait parfait, j'aurais deja emménagé dans ma future maison et les travaux m'auront déjà ruiné d'ici là! :D

J'aurais eu le temps de me refaire une santé financiére ! :lol:

Sur combien de jours peut se faire ce genre de périple Denis ? :)

 

Photo du soir : Cattleya amethystoglossa f. coerulea

200809-OrquidaRIO-(02-04)-(CK)-cattleya_amethystoglossa_coerulea.jpg

Dites moi pas qu'c'est vrai qu'ca existe!!!!!!!! :blink:

Criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii hystérique à la piloupiloute !!!!!!!! ^_^

 

Vivement que le mien fleurisse ;):rolleyes::)

Link to post
Share on other sites
Commence à faire le plan de bataille Denis. Ça pourrait me plaire cette idée. :rolleyes:

 

Oui,moi aussi :blink:

 

Yes ! me too.... et je pense qu'il y a moyen de motiver mon cher Père ......... ;):blink:

Link to post
Share on other sites
Invité eorchids
C'est énorme

Peut être mais une vraie "merde". C'est le cultivar "Adams I", le plus connu. J'en avais acheté 2 et les 2 ont succombé au rempotage ! ;)

J'ai racheté 2 jeunes plantes, on verra bien. Adulte, je n'ai pas pu, on n'en voit pas. :rolleyes:

 

Je vois que l'idée de ce voyage a un franc succès. Vivement 2011 ! :blink:

Link to post
Share on other sites
Invité neomoorea07

Merci Denis et Eric :wub:

 

J'ai un Cattleya intermedia var Orlata qui va fleurir, je vais faire un article sur mon blog pour sa floraison.

Ce que je cherche , c'est de savoir où a été localisé cette variété et qui la découverte, des précisions sur la variation ( ce que tu m'as donné Eric).

 

Faut encore que mon Orlata soit conforme à la description ( première floraison ) et j'aimerai qu'il ressemble à celui là :rolleyes:

 

cattleyaintermediavaror.jpg

Link to post
Share on other sites
Invité tahiti80
Color (tipo ?) : tépales de la couleur typique de l'espèce, peu importe que la couleur soit claire, intermédiaire ou particulièrement soutenue, sans tenir compte de la forme ou de l'étendue de la coloration du labelle. [ ]

 

Cattleya labiata var. tipo

br_016_g.jpg

 

Cattleya walkeriana var. tipo

br-041_g.jpg

 

Cattleya jenmanii var. tipo

j.alpinho.jpg

Link to post
Share on other sites
Invité tahiti80
Concolor : toute la fleur est de la couleur typique de l'espèce mais avec absence totale de coloration plus soutenue du labelle, excepté dans les « lignes/stries » de l’intérieur du labelle. Les fleurs de cette variété tendent à être presque toujours plus claires que la moyenne de l'espèce.

 

Cattleya trianae var. concolor 'Schroederae'

Cattleya-trianae-concolor-Schroderae-2009.jpg

 

Cattleya warneri var. concolor

c_warneri_concolor.jpg

 

Cattleya maxima var. concolor

C._maxima_concolor.jpg

Link to post
Share on other sites
Invité Le Pape
Concolor : toute la fleur est de la couleur typique de l'espèce mais avec absence totale de coloration plus soutenue du labelle, excepté dans les « lignes/stries » de l'intérieur du labelle. Les fleurs de cette variété tendent à être presque toujours plus claires que la moyenne de l'espèce.

 

Cattleya trianae var. concolor 'Schroederae'

Cattleya-trianae-concolor-Schroderae-2009.jpg

 

Cattleya warneri var. concolor

c_warneri_concolor.jpg

 

Cattleya maxima var. concolor

C._maxima_concolor.jpg

Tu te mets a aimer les concolor maintenant Manolo en plus des coerulea , il va se falloir faire de la place et des économies aussi :D;):) !

Link to post
Share on other sites
Invité CACTUS83

Bonjour, très intéressant ce post :D

Même si je ne suis pas une "pro" j'ai beaucoup apprécié vos "joutes" épistolaires et votre "bataille" de photos. Que de ravissement! Le sujet devrait être épinglé! Bravo, continuez à nous enchanter et..... bon voyage au Brésil. Ramenez-nous de beaux clichés à diffuser ici!

Cordialement

Cactus83

Link to post
Share on other sites
Invité tahiti80
Semi-alba : pas de pigments dans les tépales mais avec présence de coloration du labelle quelle qu’en soit l'étendue. La couleur des tépales des semi-alba dépend des espèces (blanc, vert, vert-jaune, mais jamais jaune). Les formes semi-alba peuvent être très peu fréquentes dans une espèce (1 ou 2 cultivars connus), fréquentes dans d'autres espèces, parfois à tel point que la majorité des fleurs de l’espèce est semi-alba (le « tipo » est semi-alba). Exemple : Phalaenopsis amabilis est semi-alba car il existe des tons rouges dans le labelle. Un examen attentif du labelle peut être nécessaire pour distinguer alba de semi-alba [ ]

 

Cattleya gigas var. semi-alba 'Fascination'

gigafasc.jpg

 

Cattleya labiata var. semi-alba 'Cooksoniae' FCC/RHS

c9093.jpg

 

Cattleya mendelii var. semi-alba ‘Carlos Arango’

ca70515.jpg

Link to post
Share on other sites
Invité eorchids
Est ce que la variété reineckiana du mossiae correspond a un semi alba pour l'espèce ? :rolleyes::ph34r::ph34r:

Perso, je dirais que oui. :lol:

Par contre, pour les pro des Laelia brésiliens, inutile d'afficher une forme "semi-alba" de Laelia purpurata, car c'est le type de l'espère.

Link to post
Share on other sites
Invité Le Pape
Cattleya mossiae var. reineckiana

mr8044.jpg

 

 

Est ce que la variété reineckiana du mossiae correspond a un semi alba pour l'espèce ? ;):blink:;)

Ce type de couleur pour un semi alba en Cattleya mossiae est dépassée...si c'est le célébre reineckiana qui est présenté là alors il y a eu de l'eau qui a coulé sous le pont depuis pour la variété semi alba ;) , personnellement j'ai quatre types différents que je posterai en mai , beaucoup mieux que celui là , n'oublions pas aussi le indétronable Cattleya mossiae forma semi alba ' cooksoniae ' un trés trés vieux clone..........et comme je l'ai dit : indétronable !

Link to post
Share on other sites
Invité PeopleFromWeb

Bonsoir,

 

Sur le site de Nardotto, ils distinguent les Cattleya et les mini-Cattleya, ça se joue sur la taille de la plante ou de la fleur ? Les besoins sont les mêmes ?

Link to post
Share on other sites
Invité eorchids
Sur le site de Nardotto, ils distinguent les Cattleya et les mini-Cattleya, ça se joue sur la taille de la plante ou de la fleur ? Les besoins sont les mêmes ?

Sur la taille de la plante (et +/- sur celle de la fleur selon l'hybride) et il parle des Cat (et alliés) hybrides. Certaines hybridations donnent des plantes très compactes dont les besoins sont les mêmes que ceux des grandes. :rolleyes:

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonsoir Denis,

 

Voici le programme (de l'année dernière) concocté par Vitorino pour le voyage au Brésil.

mais avant, voici une photo de mon Cattleya eldorado, acheté à Vaucelles et payé 250 F il y a quelques années........

 

gallery_10294_681_63406.jpg

 

 

Tour vers Minas

 

 

Quelques explication sur la visite et les endroits pour où on passe pendans le trajet.

 

 

Jour 1 – Arriver à S.Paulo – amener à l´hotel et viste de la ville (si arrivé le matin).

 

 

Jour 2 – Partir vers Minas Gerais, sorti de l´hotel à 7 :30 prendre la route que va vers Belo Horizonte, et á Lavras on tourne à droit et on prend la route que va vers São João del Rey, c´est dans le total 470 km, on mange au cour de route.

 

On visite la partie historique de la ville et on visite 2 église barroques, on pense que pour ne pas trop courir on y reste 3 heures, dans le cas, de racousir la visite on poura partir avant vers Tiradentes.

 

On part vers Tiradentes, si on arrive plus tôt on peut visiter l´église de Santo Antonio et la Ville elle même.

 

On va á l´hotel pour laisser les bagages, on mange on on fait un petit tour dans la ville, on va à l´hotel dormir.

 

Jour 3 – prendre le petit déjeuner, ranger les bagages et les laiser à l´hotel.

 

On part vert la Serra de São José (calçada de São José, c´est une ancienne route pavé), c´est au moins une 1 :30 heure pour monté la montagner et voir quelques orquidées, (Hoffmannseggella caulecens, Zigopetalum, Oncidium, Epidendrum etc..), on y reste 1 heure et on retourne, (pour retourne c´est plus vite) on manger et dans le cas de n´avoir pas eu souffisament de temps pour voir la ville le jour d´avant on peut y rester encore jusqu´à 2 heures de l´après midi.

 

On part vers Congonhas do Campo, c´est 110 km, je croit qu´on va prendre 2 heure au minimum, si on a assez de temps on visite un endroit ou il y a des Hoffmannseggella (Laelia liliputana/calecens)), cas contraire, on va à l´Hotel de Congonhas et on visite l´église et le complexe du chemin de la croix et les statues des prophètes en pierrre savon, on y couche.

 

Jour 4 – On sort de Congonhas vers 7 :30 vers Ouro Branco et on monte la Serra de Ouro Branco pour voir le Hoff. liliputana et on trouve aussi dans la region des Sophromitis brevepunculate sur de Vellozia, il y a aussi d´autres orchidées, c´est 40 km de Congonhas, on doit y arriver vers 9-9 :30, on y reste 1 heure et on par vers Ouro Preto, à 60 km, on visite la ville et on y mange, on visite la ville et au moins 3 églises, on doit partir de Ouro Preto au minimum 16 :00, vers le Caraça, ( il faut faire la reserve avant car on aura des problèmes) c´est à 100 km, il faut qu´on arrive avant 7 :00, cars il ferme l´entre du Parque, on doit diner dans couvent, vers 8 :00 du soir les pères du couvent donne de la nourriture au « Lobo Guará », c´est une sort de loup et on peut faire des photos.

 

Jour – 5 – On sort vers 7 :00 dans une excursion pour voir les Hoff. fornierii et des Zygopetalum, Oncidium, Bifrenaria etc..., on traverse des petits bois et on doit, retouner vers 11 :00, on déjeune et fait une petite excursion vers une chute d´eau (5 km) aussi pour voir des orchidées, on retourne vers 5- 6 heures on dinne on voit de nouveau le loup, on va dormir.

 

Jour. 6– 0n part vers Diamantina vers 7 :00, c´est 460 Km jusqu´a Datas, on trouve dans le chemin, après Curvelo les Hoff. bradei, près de Datas le Hoff. briegherii (en fleur), en Presidente Kubitschek la Hoff. kleberii (en fleur) (s´est encore tôt). On va vers Diamantina (40 km) on y dors.

 

 

Jour – 7 – On sord de l´hotel vers 7 :30, vers Inhai, on va trouver la Hoff. rupestris, le Encyclia seidellii et l´hybride Hoffmanncyclia intermedia, on retourne et on s´arrete pour voir dasn les pierres des Hoffmannseggella, Bifrenaria, Bulbophyllum, on va voir des Enc. osmantha etc....

 

On retourne, pas loins de l´hotel il y a un trés grand magasin de pierre précieuses et simi-précieuses, on mange et on va dormir.

 

Jour 8 – Sortie de Diamantina vers Datas et Serro, environ 50 km, On va voir les Hoff. briegherii, y si on a le temps voir Hoff. kleberii, on dort à Serro, On peut manger à Serro.

 

Jour 9 – on part vers 7 :30 vers Venda Nova do Imigrantes, c´est environs 480km, et on mange au cours de route, on doit arriver le soir et si est encore tôt on va vister la serre de Caliman, on va a l´Hotel et peut manger soit à l´hotel soit dans le restorant de l´hotel

 

Jour 10 – on sort de l´hotel vers 7 :30 pour visiter des maontagne ou on trouve des Hoff. macrobulbosa, l´après midi on reste chez la serre de Caliaman.

 

Jour 11 – Sortie de l´hotel vers 7 :00, vers Nitroi – Rio, on passe par Cabo frio, Arraial do Cabo pour voir le dunne, on suit vers Praia Seca pour voir Cat. Guttata, Brassavola tuberculata, Encyclia oncidioides et des epidendrum, on dors à Niteroi et on y dinne.

 

Jour 12 – Sortir de l´hotel vers 7 :30 pour voir la Serre de Regent, on y reste jusqu´a 11 heures, on traverse le pont vers Rio, on y mange et va voir le Pain de Sucre.

 

On va L´hotel Canadá, on laisse les bagages et on va faire un tours par Cobacabana et Ipanama, le soir on reste dans la region de Cobacabana pour se prommener.

 

Jour 13 – Sortie de l´hotel vers 7 :30, visite au Jardin Botanique, 10 :00 on sort du Jardin vers la vue chinoise, Table de l´Impereur et chemin des Paineiras vers le Crist (Corcovado) , retour, on mange, on va voirle jardin de la Glória, on retourne à Rio et on va à Hotel, le reste du jour est libre.

 

Jour 14 – Sortie de Rio vers Santos, c´est 530km, c´est la route au bord de la mer, On s´arrete à Parati, une petite ville colonial, et y mange pour midi, on reprend la route vers Santos, on passe par Ubatuba, Garaguatatuba et São Sebastião, en Boraceia on s´arrete pour voir des orchidées au bord de la mer (Cyrtopodium poliphyllum, Epidendrum fulgens, Vanilla samichonis, et d´autre, on rentre dans une petite broussaille, avec même des Cattleya, on continue vers Santos et S.Paulo (on doit arriver vers le soir).

Link to post
Share on other sites
Invité Le Pape
Bonsoir Denis,

 

Voici le programme (de l'année dernière) concocté par Vitorino pour le voyage au Brésil.

mais avant, voici une photo de mon Cattleya eldorado, acheté à Vaucelles et payé 250 F il y a quelques années........

 

gallery_10294_681_63406.jpg

 

 

Tour vers Minas

 

 

Quelques explication sur la visite et les endroits pour où on passe pendans le trajet.

 

 

Jour 1 – Arriver à S.Paulo – amener à l´hotel et viste de la ville (si arrivé le matin).

 

 

Jour 2 – Partir vers Minas Gerais, sorti de l´hotel à 7 :30 prendre la route que va vers Belo Horizonte, et á Lavras on tourne à droit et on prend la route que va vers São João del Rey, c´est dans le total 470 km, on mange au cour de route.

 

On visite la partie historique de la ville et on visite 2 église barroques, on pense que pour ne pas trop courir on y reste 3 heures, dans le cas, de racousir la visite on poura partir avant vers Tiradentes.

 

On part vers Tiradentes, si on arrive plus tôt on peut visiter l´église de Santo Antonio et la Ville elle même.

 

On va á l´hotel pour laisser les bagages, on mange on on fait un petit tour dans la ville, on va à l´hotel dormir.

 

Jour 3 – prendre le petit déjeuner, ranger les bagages et les laiser à l´hotel.

 

On part vert la Serra de São José (calçada de São José, c´est une ancienne route pavé), c´est au moins une 1 :30 heure pour monté la montagner et voir quelques orquidées, (Hoffmannseggella caulecens, Zigopetalum, Oncidium, Epidendrum etc..), on y reste 1 heure et on retourne, (pour retourne c´est plus vite) on manger et dans le cas de n´avoir pas eu souffisament de temps pour voir la ville le jour d´avant on peut y rester encore jusqu´à 2 heures de l´après midi.

 

On part vers Congonhas do Campo, c´est 110 km, je croit qu´on va prendre 2 heure au minimum, si on a assez de temps on visite un endroit ou il y a des Hoffmannseggella (Laelia liliputana/calecens)), cas contraire, on va à l´Hotel de Congonhas et on visite l´église et le complexe du chemin de la croix et les statues des prophètes en pierrre savon, on y couche.

 

Jour 4 – On sort de Congonhas vers 7 :30 vers Ouro Branco et on monte la Serra de Ouro Branco pour voir le Hoff. liliputana et on trouve aussi dans la region des Sophromitis brevepunculate sur de Vellozia, il y a aussi d´autres orchidées, c´est 40 km de Congonhas, on doit y arriver vers 9-9 :30, on y reste 1 heure et on par vers Ouro Preto, à 60 km, on visite la ville et on y mange, on visite la ville et au moins 3 églises, on doit partir de Ouro Preto au minimum 16 :00, vers le Caraça, ( il faut faire la reserve avant car on aura des problèmes) c´est à 100 km, il faut qu´on arrive avant 7 :00, cars il ferme l´entre du Parque, on doit diner dans couvent, vers 8 :00 du soir les pères du couvent donne de la nourriture au « Lobo Guará », c´est une sort de loup et on peut faire des photos.

 

Jour – 5 – On sort vers 7 :00 dans une excursion pour voir les Hoff. fornierii et des Zygopetalum, Oncidium, Bifrenaria etc..., on traverse des petits bois et on doit, retouner vers 11 :00, on déjeune et fait une petite excursion vers une chute d´eau (5 km) aussi pour voir des orchidées, on retourne vers 5- 6 heures on dinne on voit de nouveau le loup, on va dormir.

 

Jour. 6– 0n part vers Diamantina vers 7 :00, c´est 460 Km jusqu´a Datas, on trouve dans le chemin, après Curvelo les Hoff. bradei, près de Datas le Hoff. briegherii (en fleur), en Presidente Kubitschek la Hoff. kleberii (en fleur) (s´est encore tôt). On va vers Diamantina (40 km) on y dors.

 

 

Jour – 7 – On sord de l´hotel vers 7 :30, vers Inhai, on va trouver la Hoff. rupestris, le Encyclia seidellii et l´hybride Hoffmanncyclia intermedia, on retourne et on s´arrete pour voir dasn les pierres des Hoffmannseggella, Bifrenaria, Bulbophyllum, on va voir des Enc. osmantha etc....

 

On retourne, pas loins de l´hotel il y a un trés grand magasin de pierre précieuses et simi-précieuses, on mange et on va dormir.

 

Jour 8 – Sortie de Diamantina vers Datas et Serro, environ 50 km, On va voir les Hoff. briegherii, y si on a le temps voir Hoff. kleberii, on dort à Serro, On peut manger à Serro.

 

Jour 9 – on part vers 7 :30 vers Venda Nova do Imigrantes, c´est environs 480km, et on mange au cours de route, on doit arriver le soir et si est encore tôt on va vister la serre de Caliman, on va a l´Hotel et peut manger soit à l´hotel soit dans le restorant de l´hotel

 

Jour 10 – on sort de l´hotel vers 7 :30 pour visiter des maontagne ou on trouve des Hoff. macrobulbosa, l´après midi on reste chez la serre de Caliaman.

 

Jour 11 – Sortie de l´hotel vers 7 :00, vers Nitroi – Rio, on passe par Cabo frio, Arraial do Cabo pour voir le dunne, on suit vers Praia Seca pour voir Cat. Guttata, Brassavola tuberculata, Encyclia oncidioides et des epidendrum, on dors à Niteroi et on y dinne.

 

Jour 12 – Sortir de l´hotel vers 7 :30 pour voir la Serre de Regent, on y reste jusqu´a 11 heures, on traverse le pont vers Rio, on y mange et va voir le Pain de Sucre.

 

On va L´hotel Canadá, on laisse les bagages et on va faire un tours par Cobacabana et Ipanama, le soir on reste dans la region de Cobacabana pour se prommener.

 

Jour 13 – Sortie de l´hotel vers 7 :30, visite au Jardin Botanique, 10 :00 on sort du Jardin vers la vue chinoise, Table de l´Impereur et chemin des Paineiras vers le Crist (Corcovado) , retour, on mange, on va voirle jardin de la Glória, on retourne à Rio et on va à Hotel, le reste du jour est libre.

 

Jour 14 – Sortie de Rio vers Santos, c´est 530km, c´est la route au bord de la mer, On s´arrete à Parati, une petite ville colonial, et y mange pour midi, on reprend la route vers Santos, on passe par Ubatuba, Garaguatatuba et São Sebastião, en Boraceia on s´arrete pour voir des orchidées au bord de la mer (Cyrtopodium poliphyllum, Epidendrum fulgens, Vanilla samichonis, et d´autre, on rentre dans une petite broussaille, avec même des Cattleya, on continue vers Santos et S.Paulo (on doit arriver vers le soir).

Super Claude , je te remercie ....toutes les personnes intéressées par un voyage au Brésil vont pouvoir avoir une idée de ce tour :rolleyes: !

et si Vitorino vient en France , ils s'arrangeront directement avec lui sur ce qu'ils souhaitent visiter et des formalités pour ce voyage

 

Ton Cattleya eldorado , dis moi, il a une tâche rosée sur le labelle et les sépales pétales légérement rosés ou porcelaine ..............damned , c'est un Cattleya eldorado .....il aurait pu etre une forma alba ou forma concolor : no chance :rolleyes: !

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Tiens, je sais pas si c'est le lieu mais quelle est exactement la dif. entre un purpurata werkhauseri et un coerulea? :D

ça ne s'écrit pas avec les mêmes lettres

Link to post
Share on other sites

×
×
  • Créer...