Aller au contenu

Hampe florale " pétrifiée" par la sève


Invité symaja
 Share

Recommended Posts

Bonjour

 

Mon orchidée perd de la sève depuis quelques mois, après avoir fait plusieurs recherches et n'ayant pas trouvé d'insectes, j'en ai conclu qu'il l'y avait rien d'alarmant. Toutefois la dernière feuille a du mal à pousser, et les tiges semblent pétrifiées par la séve. Elles blanchissent... De nouvelles hampes florales poussent mais je crains que les boutons ne se développent pas ... Qu'en pensez vous ???

 

Merci et bonne fin de journée

 

17111103424626238.jpg

171111035338765926.jpg

171111043943990243.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'y pense j'ai eu une chose très étrange sur la fin de ma dernière floraison, certains pétales semblaient deshydratés, et avait un aspect de papier ...

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité bubulle

je ne sas pas ce que c'est, mais  dans le doute, perso je coupe les hampes. dommage que la feuille du milieu ne soit pas plus développée, car je l'aurais coupée également. C'est pas beau d tout!! une feuille qui "gondole" comme ça avec des "verrues" c'est aps bon signe... cannelle sur toutes les coupures.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonjour , pour ce qui est du substrat c'est possible, je l'ai acheté l'année passée et je ne l'ai pas rempoté, en revanche j'ai beau examiner ma plante, je ne vois aucun insectes à l'oeil nu... pas de cochenilles ni autres insectes ...

Donc il semble qu'il faille que je coupe les hampes, mais où  ? à la base ?  au dessus du 3 ° "oeil" ?  et comment utilises t-on la cannelle ???

Merci à tous pour vos réponses...

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Tu coupes à la base pour cette fois. Pour la cannelle en poudre, tu utilises un coton tige et tu tamponnes sur la coupe mais attention à ne pas en mettre sur les racines surtout.

Profites en pour faire un bon rempotage en retirant tout l'ancien substrat, les racines mortes et en lavant correctement le pot ainsi que la plante entière à grande eau (racines et feuilles compris), ensuite tu rempotes dans des écorces de pin uniquement pas dans du substrat tout prêt qui est trop tourbeux :)

Lien vers le commentaire
Share on other sites

il y a 8 minutes, jean françois a dit :

Désolé mais sur la deuxième photo, les cochenilles sont bien visibles à l'extrémité sèche ainsi qu'au départ de la petite pousse

 

Je confirme la présence de cochenilles
 avant toutes choses : 

 dans l'ordre
 couper les vieilles hampes florales à la base
 faire un traitement de toute la plante avec un anticochenille systémique

et  aussi,limiter les arrosages qui semblent excessifs et enfin, bien plus tard au printemps, prévoir un rempotage

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonsoir

 

Méa culpa : J'ai des insectes dans mon orchidée, j'ai du installer une loupe sur mon téléphone pour les voir... petites bêtes noires trés fines... des thrips ???

En ce qui concerne les arrosages j'ai tendance à avoir la main légère, j'arrose tous les 15 jours / 3 semaines par bassinage, je mets de l'engrais tous les 3 bains environ. En ce qui concerne les cochenilles, loin l'idée de vouloir remettre vos paroles en doute, mais je me questionne, même en grossissant en utilisant une loupe je ne distingue aucun insecte, j'ai gratté avec une lame, je n'ai que du liquide gluant, pour moi les cochenilles se sont des insectes qui forme un amas cotonneux ... mais je suis loin d’être une spécialiste. Peut-on les voir à l'oeil nu ?

 

 

17111207404439765.jpg

171112074322585404.jpg

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'arrive pas tellement à distinguer ce que tu as retiré de ton orchidée, ça ne ressemble pas à un insecte, et les Thrips sont beaucoup plus petit, fin, blanc, qui courent très vite pour se cacher de la lumière.

Par contre sur les premières photos on peut clairement identifier des cochenilles à carapace, pour t'aider : 

12442220160929a.jpg

Gros plan d'un cochenille à carapace

 

847455171111035338765926.jpg

Ce qu'on voit sur ta photo.

En tout cas vu comment l'extrémité de la hampe suppure de sève ce ne peut être que l'oeuvre d'un insecte piqueur suceur, les décolorations blanches corrobore ces observations.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

j'ai eu exactement le même problème avec mes orchidées, feuilles nouvelles gondolées et présentant des mini craquelures marrons, les fleurs devenaient comme du papier et il y avait aussi les bouts des tiges qui séchaient , exactement de la même manière. j'ai tout nettoyé avec un peu d'alcool à désinfecter, coupé les parties endommagées ( tiges et morceaux de feuilles ) il n'y avait aucune cochenille !! maintenant les nouvelles pousses ont l'air saines, j’espère que cela vaudra aussi pour toi... 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Merci Sycomore , je comprends mieux, je ne cherchais pas ça du tout !!! Je cherchais un truc blanc et cotonneux ... ok je vais donc re-regarder avec un œil tout neuf ! Par contre ce sont bien des insectes les trucs noirs, je les ai débusqués à l'aiguille à coudre ... ça bouge et celui sur la photo s'est sauvé alors que je le croyais mort !

 

je viens de retrouver une photo de ma fleur bizarre ...

mini_171112104134657156.jpg

 

Bon concrètement :

- je coupe tout ... et je met de la canelle ...

- J'utilise un traitement anti cochenille ?

- Je rempote, maintenant, plus tard ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a effectivement plusieurs sortes de cochenilles.

A carapace on ne voit que la carapace marron, mais ça provoque effectivement des "coulures" de sèves.

Vérifie avant de traiter, on les voit à l’œil nu (toutefois, si elles peuvent, elles se cachent entre les feuilles là ou elles sont invisibles)  et en grattant elles se détachent, tes autres bestioles n'ont pas l'air sympas non plus donc ce sont peut être elles les coupables.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Je gratte, je gratte avec les ongles , une lame, mais rien ne se décroche, que de la sève ... j'ai éclairé avec une lampe puissante mais je ne vois rien, en même temps je suis myope ;-)

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Moi j'ai inventé une technique à ma sauce : Je prends une bande de scotch, je les colles avec comme un colle poil ^^ ça enlève le gros, ça prends du temps mais quand on le décolle on en voit des minuscules qu'on ne voyait même pas à l’œil nu. Et après avoir éliminé une bonne partie visible, je passe l'anti cochenille. Je refait ça une semaine après quand celle qui étaient caché et qui ont survécu sont sorti, je les scotches

Bon après j'en ai toujours quelques unes, je m'en sors jamais de ces bestioles, par contre les farineuses : éradiquées ! Celles à carapaces elles sont robustes...

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Allez hop ! Un grain de sel de plus.

1°Sur ta plante, je ne vois rien, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a rien

2° beaucoup d'insectes "piqueurs-suceurs" volent et se comportent comme pour nous les moustiques. ils piquent, se nourrissent et s'en vont. les plantes réagissent souvent par une sécrétion de ce liquide collant.

3° les cochenilles sont aussi des "piqueurs-suceurs" dont seuls les mâles volent.

16121510222620151714708419.png

4° il y a moult espèces de cochenilles

5° Sur nos o. ont voit le plus souvent :

-les cochenilles" farineuses"  dont l'aspect peut être  de la "farine" ou un amas cotonneux et gluant au toucher ou des insectes bien visibles

image.png.9bcf721fc168004b2a774e8465b07cde.png

image.png.8cb656f07c4cd4729c61eaf4a11062c5.png

-les cochenilles" à carapace" dont l'aspect va  (classification personnelle fantaisiste pour bien m'aider à comprendre) :

a) les oeufs : farine

B) enfants : petits points jaune paille plus petits qu'une tête d'épingle

c)adolescents : ressemblent aux coquillages "chapeau chinois" avec un aspect rayonné (pattes ?) toujours jaune pâle

 

image.png.e0f81431eca4c8d851fd4152e33f9302.png

d) adulte : même chapeau chinois plus gros avec apparition par transparence de tracés internes marrons (glandes sexuelles qui se différentient ?)

image.png.6f77d77179cf62b236025a4d251035e8.png

e) m^ère de famille : la carapace est formée, marron, dure, et pleine de farine = d'un millier d'oeufs qui tombent dans le substrat

image.png.a0cde6621ce5adfc228e8008ab3b07dd.png

d'où l'intérêt de les reconnaître avant la maturité.

malheureusement, quantienapluyenaencore et donc, il faut leur faire la chasse à chaque fois que tu le peux dans les recoins les plus difficiles d'accès à l'oeil

Voilà ce que je comprends de ce qui se passe chez moi

PS : toutes les photos sont prises sur le net. le smiley s'est mis à la place de "petit b" et je n'ai jamais pu l'enlever

 

image.png

Lien vers le commentaire
Share on other sites

j'ai oublié de te donner ma méthode pour les chasser dans mon salon :

1° ne pas se laisser déborder en surveillant très régulièrement

2° si assez grosses les éliminer avec un cure-dents

3° si trop petites ou trop nombreuses (ponte) pshitter avec le mélange miracle : 1 l eau, 1 c à s alcool ménager 1c à s savon liquide pur

Cette technique évite d'avoir à utiliser l'artillerie des produits chimiques

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J’ai eu sur un citronnier une attaque de cochenilles à carapaces 😡 j’ai passé plusieurs semaines à surveiller tous les jours leurs apparitions et les faire sauter d’un coup d’ongles.... ça prend du temp, c’est long et fastidieux mais ça fini par payer 😀 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Laisser des rejets latéraux sur un Phal. hybride c'est limiter les prochaines floraisons, rien de mieux pour avoir un beau bouquet que d'induire un nouveau cycle et si on fait les choses bien on peut avoir deux hampes, plutôt que deux trois fleurs sur un rejet...

Je trouve que ça ralenti beaucoup la croissance des racines et des feuilles quand on laisse des tiges défleuries en attente, pour une plante affaiblie il faut mieux  couper à ras, repartir sur une base saine, laisser la plante se revigorer pour une floraison plus qu’appréciable.

Alors certes on a une salade pour un temps mais quand on cultive des orchidées on prend aussi le temps d’apprécier la croissance des racines et des feuilles, jusqu’à l'apothéose des fleurs. ♪♬ Et ça continue encore et encore ♬♪

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 20 heures, elisabeth schembri a dit :

j'ai oublié de te donner ma méthode pour les chasser dans mon salon :

1° ne pas se laisser déborder en surveillant très régulièrement

2° si assez grosses les éliminer avec un cure-dents

3° si trop petites ou trop nombreuses (ponte) pshitter avec le mélange miracle : 1 l eau, 1 c à s alcool ménager 1c à s savon liquide pur

Cette technique évite d'avoir à utiliser l'artillerie des produits chimiques

Apparemment tu n'as qu'une seule plante infectée alors, lorsque tu auras préparé la recette anti-cochenille, mouille un morceau de coton et frotte toutes les feuilles dessus et dessous .  Opération à refaire plusieurs fois avec un espace de 2 à 3 jours.  Pour les endroits difficiles d'accès, un fin pinceau est utile.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 21 heures, Sycomore a dit :

Laisser des rejets latéraux sur un Phal. hybride c'est limiter les prochaines floraisons, rien de mieux pour avoir un beau bouquet que d'induire un nouveau cycle et si on fait les choses bien on peut avoir deux hampes, plutôt que deux trois fleurs sur un rejet...

Je trouve que ça ralenti beaucoup la croissance des racines et des feuilles quand on laisse des tiges défleuries en attente, pour une plante affaiblie il faut mieux  couper à ras, repartir sur une base saine, laisser la plante se revigorer pour une floraison plus qu’appréciable.

Alors certes on a une salade pour un temps mais quand on cultive des orchidées on prend aussi le temps d’apprécier la croissance des racines et des feuilles, jusqu’à l'apothéose des fleurs. ♪♬ Et ça continue encore et encore ♬♪

Voilà exactement ma vision de la chose !

Voir se traîner quelques petites fleurs sur des tiges tordues ce n'est pas terrible. Je fais comme Sycomore pour laisser la plante faire un cycle complet de croissance, repos, nouvelles racines, nouvelles feuilles pleines de force et magnifique(s) hampes(s). il faut attendre un an ...

Par contre, je coupe les tiges dès la fin de la floraison principale, sans attendre qu'elles ne sèchent, au dessus du 2° ou du 3° noeud (le premier étant juste à l'aisselle de la feuille) pour ne pas risquer de blesser la base des feuilles et aussi pour pouvoir attacher la plante, la redresser si besoin est car les restes de hampes deviennent dures comme du bois et supportent les liens sans blessure pour la plante

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Après deux jours sans une minute à moi, j'ai opéré la belle demoiselle ... J'ai coupé les deux hampes, appliqué la canelle et je l'ai mise en quarantaine !!! Avez vous une idée de ce que sont ces petits insectes noirs ? Merci pour vos précieux conseils...

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 13 heures, symaja a dit :

Après deux jours sans une minute à moi, j'ai opéré la belle demoiselle ... J'ai coupé les deux hampes, appliqué la canelle et je l'ai mise en quarantaine !!! Avez vous une idée de ce que sont ces petits insectes noirs ? Merci pour vos précieux conseils...

pucerons noires ou thrips ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...