Aller au contenu

Structure Des Racines


Invité Toky
 Share

Recommended Posts

Je n'ai pas voulu polluer le sujet de Murielle, sur son Vanda, qui est déjà bien rempli mais à la lecture des différentes réponses, je me suis posé une question et je me suis trouvé un peu c.n...

 

Sur les Phal et les Vanda et d'autres à grosses racines il y a le velamen. OK

Sur les terrestres j'ai cru comprendre : pas de velamen. Elles n'ont pas besoin de récupérer l'eau dans l'air car par définition leurs racines sont sous terre et elles puisent donc leur eau directement dans le sol. OK

 

Par contre là où je me pose la question c'est pour d'autre épiphytes, telles les Bulbo%. ou les Oncidium, les racines sont tout de même très fines. Ont-elles tout de même un velamen qui est beaucoup moins développé que sur les autres épiphytes?

J'ai fait une recherche sur le net mais très très rapide et je n'ai pas trouvé la réponse.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité vandangkora

je n'ai pas de bulbo ni d' oncidium.mais si on coupe une racine blanche et qu'on la trempe dans l'eau , la racine prend une couleur verte. c'est que le vélamen devient transparent quand c'est mouillée et laisse paraître le cortex vert.

voici quelques images des racines d'orchidées(miltoniopsis VS Phaleanopsis)

mini_1501191012169707112889684.jpg

mini_1501191012149707112889677.jpg

mini_1501191012269707112889709.jpg

 

que peut on dire sur leur métabolisme de l'eau et leur mode de développement ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

les oncidiums, même avec une racine beaucoup plus fine, ont la même structure racinaire avec les mêmes fonctions

les cymbidiums, zygo, cattleya et la plus part des autres épiphytes et semi-terrestres ont également cette structure (je suis prudent en écrivant la plus part... il y a peut être des exceptions).

ce qui peut changer c'est a présence plus ou moins importante de cellules chlorophylliennes selon les espèces ( photosynthèse) en sachant que cet apport de photo synthèse est minime (sauf pour certaines orchidées sans feuilles) , ce qui explique que certaines plantes ont des racines qui se colorent quand elles sont mouillées et d'autres non.

 

on ajoutera une fonction à ce velamen : celui d'adhérer aux support pour offrir la stabilité à la plante.

 

pour les orchidées terrestres... je ne me suis pas penché sur la question : je ne sais pas

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité vandangkora

Comparativement à une grosse racine (ex de phal),les orchidées à racines fines(ex milto) sembleraientt avoir un meilleur gestion de l’eau :selon la dimension du stèle par rapport au diamètre de la racine , l’eau et nutriment disponible seraient t rapidement absorbés et véhiculés vers le reste de la plante pour une croissance rapide lors d’une période d’abondance ou pendant le période de repos (ou de disette).

Les orchidées à racines fines et moi, avons un problème d'entente.. j'ai trucidé un milto , deux dendrobiums nobiles , un odonto sur la même voie car je ne sais pas comment gérer l’arrosage .

Comment faite vous sans distinction de genre ?

Faut il juste humidifier sans détrempé le substrat et le garder jusqu’à assèchement du substrat et recommencer ?

merci.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

perso et quelles que soient les plantes j'arrose abondamment puis je laisse secher en profondeur jusqu'au prochain arrosage...sauf pour les paphio ou je laisse moins sécher...

ça ne résout pas forcément tous les problèmes mais ça permet aux plantes de se développer...ensuite si je constate une carence en eau, je resserre les arrosages ou j'ajuste mon substrat (nature, granulométrie...)

maintenant pour les plantes que tu cites, et pour les hybrides de jardinerie, il y a systématiquement une boule de sphaigne au coeur du pot...ça pourrait simplement expliquer les problèmes que tu rencontres ou que tu as pu rencontrer ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Comparativement à une grosse racine (ex de phal),les orchidées à racines fines(ex milto) sembleraientt avoir un meilleur gestion de l’eau :selon la dimension du stèle par rapport au diamètre de la racine , l’eau et nutriment disponible seraient t rapidement absorbés et véhiculés vers le reste de la plante pour une croissance rapide lors d’une période d’abondance ou pendant le période de repos (ou de disette). rien dans mon expérience ne vient étayer cette hypothèse

 

Les orchidées à racines fines et moi, avons un problème d'entente.. j'ai trucidé un milto , deux dendrobiums nobiles (qui sont à racines épaisses selon moi) , un odonto sur la même voie car je ne sais pas comment gérer l’arrosage .

les plantes citées ont des période de repos plus ou moins sévère qu'il faut détecter et respecter

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Phal et vanda, qui ont de grosses racines, n'ont rien d'autre que le velamen comme "local de réserve et de stockage" tandis que, pour les plante avec des fines racines, les PB jouent ce rôle. Ceci peut expliquer, en partie, la différence de grosseur des racines.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Phal et vanda, qui ont de grosses racines, n'ont rien d'autre que le velamen comme "local de réserve et de stockage" tandis que, pour les plante avec des fines racines, les PB jouent ce rôle. Ceci peut expliquer, en partie, la différence de grosseur des racines.

pas tout à fait vrai : les feuilles sont très succulentes chez les phalaenopsis et la tige + les feuilles épaisses d'un vanda représentent aussiun bon réservoir

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité vandangkora

Merci à vous tous ;

: j’ai en ce moment 2 milto et 3 nobiles ( il faut battre le fer quand il est chaud) pour apprendre à les faire prospérer.

Je ne cherche même pas à virer le bouchon de sphaigne qu’ils ont au cul.je suis dans la continuité du producteur.je fais juste un trempage vraiment express ( entrer –sortir), et je laisse sécher jusqu’à la prochaine immersion . et je verrai .

Avez-vous une idée du pH de votre eau d’arrosage pour les orchidées à racines fines ?mon erreur vient peut être que j’utilise le même bain à pH (5-6) pour tout le monde.

Comment savoir quand la plante entre au repos ?il me faut un repère physique : est ce que quand les PB sont bien renflés, marque le début du repos?

 

 

 

Phal et vanda, qui ont de grosses racines, n'ont rien d'autre que le velamen comme "local de réserve et de stockage" tandis que, pour les plante avec des fines racines, les PB jouent ce rôle. Ceci peut expliquer, en partie, la différence de grosseur des racines.

pas tout à fait vrai : les feuilles sont très succulentes chez les phalaenopsis et la tige + les feuilles épaisses d'un vanda représentent aussiun bon réservoir

 

 

Le velamen est juste un tissu spongieux qui sert à capter la moindre humidité.

Les phal sont des orchidées de photosynthèse de type CAM. Mais toutes ne sont pas CAM .alors que sont-elles en C4 ou en C3 ?.

je suis déolée de vous accabler d'autant de question.mais je suis aussi passion de leur physiologie et il y'a très peu de littérature sur les orchidées.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

le repos se caractérise par un arrêt de croissance - il intervient le plus souvent chez nous en jours courts (hiver) de décembre à février pour les oncidinae et les dendro type nobile

pour d'autres espèces le repos peut être estival

 

 

Les phal sont des orchidées de photosynthèse de type CAM. Mais toutes ne sont pas CAM .alors que sont-elles en C4 ou en C3 ?

je ne sais même pas ce que ça veut dire... ce qui ne me gène pas du tout pour cultiver

 

je n'ai jamais mesurer le ph de mon eau... et toutes les plantes sont arrosées de la même façon (à des fréquences adaptées à chaque cas)

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité vandangkora

merci Noé, je vais être plus attentive pour trouver leur période de repos.

"ce qui ne me gène pas du tout pour cultiver" =je fais pareil pour la voiture, je confonds encore la jante et l'enjoliveur...mais quand un sujet me passionne, je creuse...

"je ne sais même pas ce que ça veut dire" voici une petite vulgarisation(iceberg).....

http://www.tela-botanica.org/page:plantes_cam

bonne lecture à ceux qui ont le courage.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité vandangkora

j'aurais tendance à croire que le repos(=dormance?) concerne toutes les plantes (orchidées) .le repos est imposé génétiquement ou par les facteur environnementaux.

C4 ou CAM désigneraient un mécanisme photosynthétique d'adaptation à milieu difficile.

au cours de mes recherches, on fait le diagnostique du CAM en goûtant la plante.bon appétit :P

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...