Aller au contenu

Débutante Versus Cattleya


Recommended Posts

Bonjour,

j'aime les défits et, me lançant dans l'orchodophilie, je n'aime rien tant que me battre pour sauver des plantes sub-claquantes ou dans le coma. Quel victoire que de voir poindre une pousse !

j'ai donc toute une game de questions rigolotes. Mais rassurez-vous, un problème à la fois : )

Donc, j'ai récupéré un assimilé cattleya non fleuri, non étiqueté, mais vigoureux avec toutes ses parties en pleine forme.

Je le cultive dans un pot transparent, avec du substrat écorce pin moyenne neuf, je l'arrose quand le pot est léger mais non sec, avec de l'engrais demi dose, par immersion, le lendemain. J'ai des problèmes de champignons filamenteux que je règle (difficilement) avec de l'aliette dose fraisiers à la pipette et une période plus sèche. Cela m'a empéché de lui donner autant d'eau et d'engrais que j'aurais voulu et surtout pas régulièrement. Il est exposé en hiver derrière une baie vitrée sud ( il n'y a rien d'autre) avec un voilage et l'hiver sur le balcon avec une ombrière aérée.

Il est dans un cache pot large avec des billes d'argiles au fond (sans eau) car, seul, il ne tient pas.

Voici la question : Il "était" bifolié mais depuis que je l'ai,il m'a monté deux spathes unifoliés, un bien gros, le suivant plus gracile, avec chacun deux bourgeons à fleur qui ont jauni, bruni, puis sont tombés.

Voilà mes hypothèses :

- maladie virale et je dois le "suicider" ?

- pas assez d'eau et d'engrais et dans ce cas là, comment m'y prendre , à quel rhytme et à quelle dose sachant que des champignons apparaissent assez vite ?

-autre ?

Voilà ...

J'imagine que vous êtes tous des passionnés et que résoudre nos petites énigmes est un plaisir pour vous, ce qui constitue votre récompense . Grand merci toutefois.

Link to post
Share on other sites

la perte des boutons arrive malheureusement, en général c'est du à une période trop sèche ou à un stress de température

 

ici je pense plus à une déshydratation temporaire

 

sur les hybrides complexes, moles cannes mono ou bifoliées cohabitent fréquemment

les champignons sont sans effet sur la plante mais peuvent participer à la dégradation du substrat

 

une ou 2 photos de la plante, du substrat... pourraient donner quelques indications pour t'aider

Link to post
Share on other sites

+1 pour les photos ;)

 

+ j'ai quand même relevé deux trois trucs...

substrat écorces moyennes = pures ou mélange ? si mélange ça peut être moins drainant

pot transparent = diamètre ? si trop large ça sèche beaucoup moins vite surtout en hiver

arrosage quand le pot est léger mais que le substrat n'est pas totalement sec = attention ! en été ça doit pouvoir le faire et avec des plantes en pleine croissance...et encore... mais en hiver c'est chaud ! perso je laisse toujours sécher parfaitement en profondeur ;)

une canne bien gavée, la suivante maigre = t'as pas eu un problème de racines entre temps ?

une demi dose d'engrais = tout dépend de l'engrais mais attention à ne pas surdoser quand même...est-ce que les pointes des racines sont toujours bien vertes et actives après l'arrosage ? si ça n'est pas le cas et que ça sèche ou noircit, tu engraisses trop ;)

fenêtre au sud = bah c'est top ! :)

 

pour moi, qui en plus ai tendance à bien assécher les substrats...ça n'est pas un problème de manque d'eau....

et pour moi qui ai tendance à ne pas mettre d'engrais...ça n'est pas un manque d'engrais...mais bon, j'arrose à l'eau du robinet...et toi ?

 

pour le reste, tu ne nous parles pas des températures ? de la proximité d'un chauffage ? ça pourrait être ça ;)

ou bien trop d'eau et trop d'engrais :lol::lol::lol:

Link to post
Share on other sites

Merci pour ces deux réponses. je vais les éplucher en détail.

j'avais bien compris que la culture des orchis n'est pas une science, c'est un art : ) : un peu plus de ci, un peu moins de ça ...

-"des cannes bifoliées et d'autres unifoliées sur la même plante, c'est habituel" : Bon. pas de panique.

-"les champignons n'altèrent pas la plante" : Bonne nouvelle.

Mais les racines, "pipettées" avec de l'aliette brunissent et meurent : c'est les champignons, c'est l'aliette, c'est encore un coup du KGB ?

-je vais laisser bien sécher en hiver, ok

 

-"une canne bien gavée, la suivante maigre = t'as pas eu un problème de racines entre temps ?": c'est certain, c'est mon principal problème et le sujet de la deuxième question qui tue : plusieurs de mes divers "Cattleya" font sans arrêt des pousses, sans les racines nécessaires. Il faut dire qu'au début, je les ai plutôt mal acceuillies : trop d'engrais , trop d'Aliette ? trop d'eau ? j'apprends quoi ...

 

J'ai mis une photo, je ne sais pas si vous pouvez la voir, de mon cas le plus grave : sans aucune tige verte; elle me sort 3 bourgeons de spathes sans aucune racine. Il y a aussi un "trognon" d'un spathe précédent qui a avorté parceque déjà il n'y avait aucune racine ... dans un récipient avec des billes d'argile, de l'eau au fond, posée sur une couche de sphaigne (Le blanc, c'est de la perlite qu'un producteur rencontré sur une expo m'a conseillé de saupoudrer ). je ne sais plus quoi faire...pour avoir des racines avant les tiges ?

j'ai lu ici que "tant qu'il y a du vert, il y a de l'espoir", alors j'attends le printemps, en espérant qu'elles vont tenir le coup.

Bien cordialement

Ps : je ne sais pas ce qu'est l'URL d'une photo alors mes photos risquent de ne pas arriver à la bonne taille ou pas du tout. C'est que j'ai encore quelques phénomènes de cirque à vous soumettre : )... si vous avez la patience.

Link to post
Share on other sites

on va t'abord essayer de t'aider pour les photos :

 

soit tu cliques sur "plus d'options de réponse" dans la boite de réponse et tu as la possibilité de charger des images de taille inférieure à 500 ko à partir de ton ordi directement sur le forum

 

soit tu passes par un hébergeur comme "casimages" qui te permet de stocker des images, puis une fois tes images chargées sur l'hebergeur, tu cliques dessus pour les agrandir, puis clique droit de ta souris pour "copier l'adresse de l'image" puis retour sur le forum et dans la boite de dialogue, 11e icone "insérer une image" et tu colles le lien que tu viens de copier

 

c'est toi qui choises ;)

Link to post
Share on other sites

Toujours merci ...

J'ai oublié, j'aurais dû commencer par là, de vous donner ma méthode :

-je ne donne à manger et à boire que si la plante consomme et seulement au niveau des racines actives

-je ne donne aucun engrais à une plante mal en point (pas de racine ou autre) bien que, de désespoir, j'ai essayé d'aider les faiblardes avec un peu d'engrais foliaire (1/2 dose), entre autres essais abandonnés.

-je donne de l'engrais seulement en pousse et proportionnellement à la force des racines

-mon engrais est l'engrais Carrefour 4.4.8 que je mets à la dose de 5ml/l pour les cattleya, 10 pour les Phal, le lendemain de chaque arrosage. Il n'y a aucun dosage marqué sur le flacon !!! J'ai inventé. Je sais ... J'ai pris celui-là par ce qu'il n'y a rien d'autre dans mon patelin. Alors, quitte à commander sur Internet, donnez-moi svp la bonne marque et les bons dosages. Les divers articles du Net sur le sujet m'ont fait la tête comme une pastèque, alors comme il faut bien choisir, je vais vous écouter. Si ça se trouve partout, encore mieux : )

-je sais ce que vous allez me dire : fiche tout ça à la poubelle et achète des Phal à Lidl à 5.99 €. mais je n'aurais aucun plaisir ...et je n'apprendrais rien.

-bon : les photos de deux de mes monstres : un qui m'a plus aucune partie verte ni aucune racine du tout mais 3 boutons (on voit aussi un moignon de canne qui a avorté cet été déjà faute de racines ;post-18289-0-07923600-1420362293_thumb.jpg l'autre (2 photos) qui monte encore une canne sans aucune racine en plein mois de décembre.post-18289-0-41695200-1420362257_thumb.jpgpost-18289-0-65465800-1420362276_thumb.jpg

J'en ai aussi un troisième qui, de vigoureux est passé à faiblard, tout en me donnant des fleurs de plus en plus petites...

bref, il y a un truc qui nuit aux racines ...Moi, j'imagine ...

 

Ps : merci pour les explications photos : je ne suis pas très dégourdie avec l'informatique : ))))))

PS 2 : mes Phal, Cambria burrageara, Masdevallia, Neofinetia falcata se portent comme des charmes avec cet engrais . Mon bb Angreacum sesquipedale est dans le coma aussi, vert, sans racine active.

PS 3: vous m'avez demandé les températures : ça peut aller de 18 en hiver à 38 en été sur le balcon Je n'ai pas trop le choix, alors je les balades au mieux selon l'espèce et l'emplacement. Je m'amuse comme une petite folle.

Les Cat. on droit à une amplitude annuelle max de 20 à 38. je peux leur donner 19 à 30 mais au nord, avec beaucoup moins de lumière.

Vouaaaaalàààààà ....

 

Au fait, bonne année !!!! à tous.

Link to post
Share on other sites

tout semble indiquer que tes plantes meurent de soif dans un substrat de très mauvaise qualité

 

dans un premier temps... humidifier un peu ces pots - (tremper - égoutter - laisser sécher)

les jeunes pousses que l'on voit vont bénéficier de cette humidité - grandir en puisant dans les réserves des vieux pseudos... et finir par produire des racines neuves.

c'est à ce stade, et à ce stade seulement qu'il faudra rempoter... tu as donc du temps devant toi... des mois

 

en attendant, place tes plantes (cattleya) à l'emplacement le plus lumineux possible - un soleil direct en hiver ne peut que les aider

 

 

enfin pour l'engrais... oublie les engrais compliqués et sans dosages ...si tu ne disposes que d'un carrefour à proximité trouves y un engrais type tomate, fraisier ou plante fleurie...et utilise le dosage prévu sur l'emballage en le divisant pas 10 pour tes autres orchidées.... rien pour le moment pour les catt

Link to post
Share on other sites

petite question : tu les as rempotés à un moment ou un autre ?

 

il faut savoir que les Catt peuvent être très sensibles aux rempotages...du moins beaucoup plus que d'autres orchidées...

et on a vite fait de perdre les racines...

ça explique aussi pourquoi Bernard te parle de rempotage uniquement quand la plante aura commencé à former de nouvelles racines

et les Catt sont également très sensibles au surdosage d'engrais....

et comme je te l'ai dit plus haut, les Catt ont besoin de sécher entre deux arrosages

et un autre truc important = il ne faut surtout pas mouiller les jeunes pousses sous peine de les voir pourrir rapidement

et lors du rempotage il ne faut pas enfoncer le rhizome, idem sensible avec risque de pourrissement = pur les Catt on le plaque au dessus du substrat

dans le cas d'une plante avec des cannes hautes et basses il faudra faire attention à ne pas trop enfoncer les plus basses...perso si je n'ai pas le choix j'utilise du polystyrène ou des billes d'argile à mettre autour de ces cannes pour maintenir une bonne aération et je n'arrose pas le pot jusqu'en haut lors des bains...d'autres penchent les plantes de manière à avoir tout à la même hauteur ;)

à part tout ça qui doit sembler un poil décourageant, les Catt sont des plantes faciles à vivre, assez robustes et ça pousse très vite ;)

 

comme l'a dit Bernard, essaye de les placer dans un endroit très lumineux et fais en le moins possible...

les racines viendront avec l'avancée des pousses...et il sera temps de rempoter dans un mélange simple composé d'ecorces moyennes additionnées de billes d'argile si tu le souhaites ;)

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

je reconnais que, voyant des plantes continuer à déperir chez moi (je suis passionnée de plantes et jamais ça ne m'arrive sauf avec ces Cat.) j'ai paniqué et changé de méthode plusieurs fois en un an : grand bac avec billes d'argile et eau en -dessous, couche de sphaigne, billes d'argiles, suspension au-dessus de billes d'argile, fogger, linge à sécher, rempotage quant elles avaient des racines neuves hors du pot d'achat, mini-serre, bouteille en plastique avec et sans bouchon, engrais en pchitt (Carrefour orchidée), liquide( Carrefour orchidée), pas d'engrais, demi-dose, quart de dose, etc ...avec pour seul résultat : ratatinage persistant, dessèchement continu ou pourriture et champignons filamenteux.

Je ne sais plus quoi faire; je pense que je ne fais pas trop de c... en lisant vos réponses mais il est bien possible que j'en fasse trop, tout simplement.

J'ai bien compris que je dois attendre les racines de printemps pour les rempoter dans des pots transparents, étroits, avec de l'engrais peu dosé (1/10 engrais tomate, ok) mais régulièrement quant elles seront en forme seulement.

Mais comment empêcher le desséchement en plein soleil du Sud-Ouest tamisé certes, (baie vitrée sud- c'est ça ou petite fenètre au nord) tout en évitant les pourritures et autres champignons. Voilà l'équilibre que je n'arrive pas à trouver.

je vous remercie beaucoup de votre aide. je vais tenir compte de tout ce qui est nouveau pour moi et être plus vigilante au niveau de l'humidité ambiante mais pas trop d'humidité de contact. Vous m'avez aidé aussi à confirmer les bonnes connaissances que j'avais : je ne suis plus perdue.

Je sais que nous nous régalons tous à discuter de nos chères orchis et je vous remercie d'avoir passé ces moments avec moi.

J'aurais encore d'autres questions, cela ne fait aucun doute, mais je vous laisse un peu de répit : )

A votre disposition si besoin

Cordialement

Link to post
Share on other sites

 

J'ai bien compris que je dois attendre les racines de printemps pour les rempoter dans des pots transparents, étroits, avec de l'engrais peu dosé (1/10 engrais tomate, ok) mais régulièrement quant elles seront en forme seulement.

tu n'as pas bien compris :

pour tes catt... les racines ce sera quaznd il voudra et pas forcément au printemps... ça peut être beaucoup plus long

quand tu les rempoteras ... ce sera surtout sans engrais pendant au moins 2 mois

 

et oui, comme beaucoup (moi y compris) on en fait de trop, beaucoup trop... et c'est hyper dur de se corriger !

 

 

Mais comment empêcher le desséchement en plein soleil du Sud-Ouest tamisé certes

les cattletas sont constitués pour résister à de très très longues périodes sans eau... un an et plus (on ne va pas prétendre que c'est ainsi qu'il faut les cultiver) quand ils sont sans racines il ne sert à rien de les faire pourrir un peu... il faut juste attendre qu'il daigne se réveiller, faire une nouvelle pousse qui fera des racines quand son heure viendra.

C'est frustrant, mais c'est lui qui commande, pas nous !

Link to post
Share on other sites

pour le soleil tamisé les Catt n'y sont pas plus sensibles que tes autres orchidées...mais bon ça nécessite qu'ils aient des racines sinon ils se déshydratent puis meurent...comme toutes les plantes...

tu dois savoir que les substrats de jardinerie sont piégeux et alors qu'il est relativement facile de rempoter d'autres orchidées un peu tout le temps, pour les Catt c'est plus délicat...tu as du te faire coincer à la mauvaise période rien de plus...

ensuite il est certain que moins on en fait et mieux les orchidées se portent...

il faut aussi faire attention avec les jeunes plantes ou les plantes moribondes = privilégier moins de lumière si elle est associée à la chaleur...donc soit les mettre à l'ombre des autres plantes, soit les mettre dans un endroit plus tempéré quitte à ce qu'elles aient un peu moins de lumière (mais il faut quand même de la lumière)

perso j'ai de bons résultats dans un espace exposé Nord Est avec les plantes du coté de la fenêtre le moins lumineux (pas de soleil direct) et je suis à Paris...donc une plante simplement collée à une fenêtre même mal exposée, ça doit pouvoir le faire au moins pour lui redonner des forces ;)

maintenant concernant les fortes température d'été et le manque d'hygrométrie...chez moi je cultive sous un vélux (donc sous les toits parisiens) avec des pointes en été à 35°C

j'utilise un ventilateur 7j/7 24h/24 pour brasser l'air au dessus des plantes, jamais directement sur les plantes ou les pots sinon ça assèche très rapidement...bref ça permet de simplement brasser l'air en cas de fortes chaleurs...mais perso, et ça n'est pas indispensable car c'est lié à l'emplacement de mes plantes, le ventilo tourne toute l'année même en hiver...

enfin, niveau substrat, dans un espace très chaud je préfère utiliser un mélange très drainant et aéré = ça me permet de baigner les plantes assez longtemps en été pour leur permettre de bien s'hydrater et ensuite ça sèche vite...mais avec cette méthode j'arrose une fois par semaine et j'ai de belles racines...

bref c'est juste pour dire qu'on a tendance à croire que sous pretexte qu'il fait chaud il faut utiliser un substrat retenteur...mais d'après mes observations, ça serait plutot l'inverse...d'ailleurs on cultive les orchidées froides dans des substrats plus retenteurs que les chaudes ;)

et niveau hygrométrie, bacs à billes etc...je n'utilise absolument rien...car dans un espace ouvert ça ne sert à rien ;) et les plantes pour peu qu'elles aient un minimum de racines s'en passent très bien même en été ;)

 

d'après tes photos, tes plantes forment des nouvelles pousses...donc c'est déjà le principal...

comme le dit Bernard, il te suffit maintenant d'attendre...et dès que les racines auront 2,3 cm il sera temps de rempoter si tu le souhaites

il faudra le faire au moment où tout est sec, racines et substrat pour ne pas réarroser les racines lors du rempotage (un rempotage en substrat humide équivaut à un arrosage donc si on le fait quand les racines sont encore humides du précédent arrosage on peut les faire pourrir)

et il sera préférable d'uiliser un petit pot = pot de diamètre inférieur ou pot de 12 coupé en hauteur

et il faudra stabiliser la plante sur le substrat soit à l'aide d'un tuteur horizontal soit comme je le fais à l'aide d'un simple morceau de fil electrique

un mélange basique que j'aime bien c'est simplement écorces de pins moyennes + billes d'argile du même calibre

et un bon lit de billes d'argiles au fond du pot, les racines aiment vraiment bien ;)

 

si tu as d'autres questions, n'hésites pas ;)
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

- je fais rentrer dans mon crâne : "les racines c'est quant il veut et en attendant ça ne sert à rien de le faire pourrir un peu " : ) : c'est exactement ce que j'ai fait, un peu plus à chaque manoeuvre de "sauvetage"

 

- J'en fais trop ok mais quel supplice ! ce n'est plus de la culture, c'est de la rééducation : )))) : mes nerfs vont lâcher.

 

-Bon je vais donc revenir à un de mes essais précedent (donc, je change encore : ) : moins de lumière, moins d'évaporation (chez moi, c'est l'un ou l'autre) : fenêtre au Nord dans pièce à 18/19°. là rien ne bougeait : c'est donc ce qu'il fallait et attendre. Dans le dispositif où elles sont maintenant : couche de billes d'argiles avec eau au fond (il ya des algues vertes sur la paroi au niveau de l'eau), monstre posé à plat à la surface, fixé avec collant ; j'en ai avec couche de sphaigne dessous et d'autres sans (comme quoi je ne sais pas quoi faire) ; pulvérisation de la surface si elle sèche et zero engrais ? et pas touche !!!!

 

-interessant les remarques sur les terreaux drainants ou pas selon les plantes "froides" ou "chaudes". A étudier...

-à ce sujet, deux de mes dernières acquisitions ( BLC et SLC) à l'expo de Toulouse à la Toussaint se portent bien mais elles ont été élevées dans des terreaux tassés, compacts, couverts de mousse des bois (verte) style "fentes entre les racines des grands arbres" (achetées chez deux producteurs différents). Je craque ! Je ne comprends plus rien. de plus les pots sont très étroits et je vais être obligée de les rempoter (quand apparaîtront les nouvelles racines , ok, ok ). C'est d'ailleurs pourquoi (pots trop étroits avec nouvelles racines de qq centimètres) j'ai dépoté certaines autres à l'achat avec le résultat que l'on sait : ça et les erreurs d'engrais plus le "trop" de manipulations "pourritatoires" : ) elles sont passées de "en pleine forme" à " se ratatinent".

 

-autre remarques : ces Catt ont été élevées dans des pots opaques et non aérés et même dans sac plastique noir genre poubelle (en tout petit) et on ne voit rien de ce qui s'y passe . Cauchemar pour moi qui veut trop comprendre et bien faire : )))

 

La méthode du terreau très drainant qui permet de "baigner les plantes assez longtemps en été " : moi je les trempe jusqu'à ce que les racines aient changé de couleur (je parle pour les Phal). Et je les replonge le lendemain dasn l'engrais 2/3 mn . Me trompe-je ? C'est combien "assez longtemps" ? " un certain temps" c'est ça ? : )

 

Je vous raconte une histoire : mon père, qui était citadin mais jardinier du dimanche et m'a refilé sa passion pour les plantes, passait ses soirées à étudier des livres spécialisés et cultivait son jardin en suivant les règles d'assolement, de compostage, de sélection des semences etc. le jardin d'à côté été cultivé par une brave immigrée polonaise qui devait nourrir ses huit gosses et qui grattouillait vaguement la terre, balançait des graines récupérées l'année d'avant et arrosait quant il pleuvait. Vous devinez la suite : elle avait de plus beaux légumes que mon père, qui était vert de rage. Dans ma famille quand quelqu'un fait allusion au "jardin de" Madame Boulec", tout le monde soupire en levant les yeux au ciel, quarante ans après : )

En souvenir d'elle, je vais composter les déchets verts de ma cuisine dans un sac poubelle et j'y planterai mes Catt.

Je rigole.

 

Grand merci, comm d'hab : ) et bonne journée à tous.

Link to post
Share on other sites

Deux petites remarques:

 

Toi aussi tu ne peux pas t empêcher de les tripatouiller...j ai trouvé la solution : en avoir assez (trop) pour ne pas avoir le temps de focaliser sur truc ou bidule. Sinon, en perdre une, ça met du plomb dans la cervelle.

 

Pour ton engrais : pourquoi le mettre le jour d' apres l arrosage? Tu le mets donc non dilué dans de l'eau? Si oui tu va cramer tes racines, meme si elles sont humides. Moi je mets la plante a tremper dans le récipient qui me va (souvent un cache pot), j arrose le substrat par le dessus (loin des jeunes pousses) jusqu a ce qu il y ait assez d' eau. J attend un peu (moins d' une minute), j enleve la plante, je rajoute 2 a 3 gouttes d' engrais liquide orchidée de supermarché dans le bain, je remets la plante et je vais me doucher! En gris elles passent 20 min dans leur bain et tout va bien. Mais attention, avec substrat principalement constitué de grosses écorces en pot de terre pour le (seul) Slc que j'ai. Si tu as un substrat rétenteur, il faut mieux éviter les bains et arroser par le dessus pour ne pas le saturer.

Link to post
Share on other sites

quelques secondes suffisent - quand tu entre dans ta baignoire tu est mouillée, si tu y reste 1/2h tu est mouillée aussi, mais guère davantage...

 

donc le bain : moins d'une minute, le temps que toute l'air soit chassé du substrat.point final.

 

personnellement je plonge le pot, sort le pot et je laisse égoutter...en tout moins de 3 secondes... imagine.... quelques centaines de plantes à arroser...

Link to post
Share on other sites

Ben Bernard avant je faisais ça aussi. Mais depuis que je fais de longs (c'est relatif) bains, mes plantes sont mieux, c'est surtout net pour les phals.

Apres peut etre que 5-10 min suffisent effectivement mais je ne vais pas stopper ma douche pour autant!

C est certain que cela n est pas la seule façon de faire et que le trempage rapide ou l'arrosage par le dessus suffisent. Quand on voit les cultivateurs qui ont plein de plantes ou des serres (bon en serre c est différent, l hygrometrie n est pas la meme) et de magnifiques floraisons c'est forcé. ;)

Link to post
Share on other sites

Je profite du sujet, je fais en fonction des plantes. Un Phal va passer 3 minutes dans son bain, un Oncidium plutôt 10 et les autres encore des temps différents. Je me suis basé sur ce qui est donné dans le "Petit Larousse des orchidée".

Bernard fait 3s, Java 20 minutes... Ça me perturbe un peu. SI ça dérange ici j'ouvrirai un autre sujet mais sinon les autres qui trempent vous faites comment?

Link to post
Share on other sites

J en ai aussi (des phals) qui ont passé des nuits dans l eau (par oubli)...sans dégâts. ;)

Le pire c est un pauvre hybride au bureau qui a passé 2 jours dans l eau. Tellement stressé qu il a sorti une hampe ensuite. C était il y a quelques mois, il va tres bien.

Mais c est mal, je ne suis pas un exemple à suivre! :ph34r:

Link to post
Share on other sites

pour moi tout dépend du substrat et de la période de l'année...

en été dans mon espace caniculesque et en substrat drainant je baigne les Catt petits pots et grands pots au 3/4 du pot jusqu'à ce que les racines soient humides en surface...à raison d'une fois par semaine seulement

et pour les quelques autres variétés que j'ai finalement c'est idem...mais mon paphio bellatulum passe plus de temps...

et comme le souligne Bernard ça prend du temps...beaucoup de temps...

j'ai 3 bacs de 6 plantes et un bac de 6 places pour l'arrosage...+ les plantes autours qui prennent le bain en parallèle ou à la suite...

alors effectivement il s'agit de l'été et je pourrais comme beaucoup arroser deux fois par semaine par des trempages plus courts...mais bon avec cette technique ça fonctionne assez bien et je n'ai aucun risque de pourriture

en hiver par contre, c'est petit bain de quelques minutes à raison d'une fois tous les 10-15 jours...voir pour les plantes qui sont chez ma mère et où il fait plus frais toutes les 3 semaines...

 

et effectivement Bernard, comme le dit Java, cultiver en serre n'est pas la même que de cultiver en appartement...surtout dans des conditions extrèmes comme les miennes

après c'est aussi une question d'expérience et de confiance...perso je préfère m'assurer que tout est parfaitement sec avant d'arroser à nouveau...

de ton coté tu as sans doute plus le feeling pour savoir quand arroser et tu dois moins flipper que moi de risquer d'abimer tes plantes également....

 

ensuite je pense à Estelle et Laurent qui utilisent des coupelles plastiques assez hautes pour l'arrosage...c'est sans doute la meilleur alternative que j'ai vu aux longs bains = on arrose par le dessus, l'eau remplit la coupelle, on laisse les racines pomper le temps qu'il faut puis on vide...voir on oublie également parfois d'après ce que j'ai cru comprendre...enfin si ils passent par là ils pourront en dire plus...confirmer ou infirmer ce que j'ai cru comprendre...

mais bon, pour moi ça resterait la soution la plus simple et la plus rapide en ce qui me concerne...mais mes plantes sont en hauteur et les grands bacs que j'utilise sont bien utiles pour éviter les chutes ou pour contenir les pots qui ont tendance à basculer...surtout que j'ai du parquet au sol...

 

enfin je pense au substrat...Bernard j'ai cru également comprendre que tu utilisais de l'écorce que tu compostais toi même...? sans doute un peu poreuse ?

perso mes écorces sont dures de chez dures...j'y ajoute des billes, de la perlite et de la sphaigne hachée et du polystyrène pour bien aérer le tout...mais je ne suis pas certain que ça revienne au même...et sans hygrométrie et des températures chaudes + mon ventilo, ça sèche très très très vite...

 

bref, il n'y a pas de recette miracle...et il y a autant de methodes que de cultivateurs sans doute...

je vous ai donné la mienne et ça me prend du temps surtout en été...mais bon dans des conditions plus normales comme chez ma mère, un bain toutes les deux voir trois semaines c'est pas la mort...

l'important reste que les plantes se plaisent donc c'est à chacun au final de trouver le substrat et la methode qui lui convient et qui convient à ses plantes...

Link to post
Share on other sites

et Elisabeth tu as raison pour Mme Boulec...on connait tous une Mme Boulec...pour moi c'est en partie mon beau père qui plante ses orchidées en substrat de jardinerie et paniers de bois et qui suspend ses phals hybrides dans son jardin l'été...

et quand j'ai commencé à cultiver les orchidées je me suis fais chambrer par ma copine avec mes mélanges, mes installation etc....et aucune fleur en vue...

reste qu'au final j'y suis arrivé et que finalement je ne fais pas plus compliqué...mais il reste ma methode d'arrosage et là je me fais encore chambrer...alors que mon beau père leur colle seulement quelques pschitts de temps en temps...

et il y a aussi ma mère qui fait office de Mme Boulec car même si c'est moi qui gère ses orchidées, je lui ai toujours dit que ces plantes seraient mieux de l'autre coté de la fenêtre (coté ensoleillé) et qu'à mon avis la lumière du Nord était un peu légère.......résultats : ça pousse et ça fleurit...je n'ai qu'à m'écraser :lol:

mais bon, je reste convaincu qu'avec un petit soleil du matin ça serait beaucoup plus gros.... :rolleyes:

 

et pour en finir avec toutes ces explications qui peuvent te sembler énormes...en fait on ne te donne que de très simples conseils qui concernent le substrat et la methode d'arrosage...bref ça reste extrèmement basique mais quand même important à intégrer au départ...

et ici, malgré les apparences, notre devise est toujours d'aller au plus simple et au plus évident...

donc à part que ça peut prendre pas mal de texte à lire (surtout quand il s'agit de mes explications) ça reste hyper simple et logique au final...et finalement pas si loin de Mme Boulec...même si à mon avis elle était sans doute capable de faire pousser du maïs en plein desert :rolleyes::lol:

Link to post
Share on other sites

Un bavard , quel bavard ? Il s'exprime ce petit : )

Je vois que Madame Boulec est une star internationnale !

j'ai omis de vous dire pour ne pas ramener ma science que je suis pépinièriste de métier (et que je ne connais rien aux orchidées, ce n'est pas incompatible) et que, quand je vendais des plantes (avec les explications) il y avait toujours des clients pour me dire : ah oui mais chez mon voisin ....genre : "les cerisiers ne poussent pas bien dans la région, je vous déconseille d'en planter un (dans votre jardin de 10m²) " "ah oui, mais chez mon voisin, il y en a un énorme !!!" et le pire, c'est que c'était vrai. Le jardinage est une école de patience et d'humilité, c'est bien connu. Tout ce qu'il me faut, quoi ! Une blague que j'adore (Brève de comptoir) : "tu peux mettre tout l'engrais que tu veux, pour avoir un chêne centenaire, va ben falloir attendre cent ans !"

j'ai commencé il y a un an à la fin d'un marché, avec l'achat de 5 pauvres filles flaflas que le vendeur a voulu me vendre pour des vandas . c'est dire l'imcompétence ou la malhonnèteté du mec, ou les deux. j'avais bien vu que c'était des catt mais j'ai vérifié dans des bouquins car je n'y connaissais pas grand-chose et je ne savais pas les distinguer d'avec les Dendrobium sur les photos . c'est dire que je n'avais jamais vu ni l'un ni l'autre de près. c'est là que j'ai appris qu'il y avait force hybrides ...

Je suis passée aux Phal des grandes surfaces dont j'ai collectionné les couleurs (original) puis j'ai récupéré des moribondes chez les copines, puis prise par le virus, j'ai fréquenté des expos. c'était il y a un an et maintenant, j'en ai 32 (dans un appart ). maintenant, je commence à chercher la difficulté

Digne fille de mon père, je passe mon temps dans les livres et les pages du Net, comme ça , je suis bien embrouillée : ) Si je demande l'avis de quelqu'un, c'est pire : )))

Bon, donc je plonge mes ouailles dans un grand cache pot d'eau cllaire (que je change à chaque fois-ouille la planète) jusqu'à changement de couleur des racines ou pifomètre/poids du pot si je ne les vois pas. ça prend 2/3 mm. j'ai fait l'expérience que 10 ou 20 mn, ça séchait aussi vite.

Pour l'engrais, je fais pareil ensuite, de la même manière mais je ne change pas l'eau pour économiser l'engrais parce que ouille le porte monnaie. mais franchement c'est de la radinerie mal placée ( sans compter que ça fait deux jours de cirque au lieu d'un) je vais voir si je peux trouver un engrais que se dose en gouttes et je vais essayer la méthode de Java qui me paraît bien pratique. la méthode des soucoupes est bien aussi, mais chez moi, en été, la soucoupe sèche plus vite que l'eau ne monte.

Je me fie uniquement à la vitesse de séchage du pot, individuellement, comme je le fais pour les autres plantes. Et pas d'engrais sur racines sèches . Voilà pourquoi j'attends le lendemain, pour ne pas les cramer. mais peut-être c'est inutile ?

 

C'est quand ça ne veut pas sécher que je suis emm...

 

Je donne de l'engrais à chaque arrosage si pousse et rien si rien ne bouge. ça marche et ça fleuri presque en continu. ma belle-fille ne leur donne ni lumière (en été, elle ferme les volets) ni engrais et les oublie les 3/4 du temps et ses phal fleurissent aussi une fois par an mais ses plantes perdent de la force. Il y a une justice quand même car mes phal sont des monstres à côté : )

 

mon problème c'est l'enracinement de certains qui font, pousses, cannes et fleurs sans racines, c'était l'objet de ma question. je suis contente de voir que ça interesse du monde et à voir certaines réponses , je me sens moi seule : ))) : j'ai eu ma réponse : si tu as envie de toucher, ne touche pas !

 

(Au fait, mes excuses à Annik 17/78 pour ne pas avoir encore répondu : je voulais dire : "canne")

 

pendant que je vous tiens : je n'ai encore pas trouver quelqu'un qui puisse identifier, même approximativement, un phal que j'adore :

-grandes feuilles, fleurs moyennes; très branchu et délicatement parfumé ; je vous mets une photo ou on ne voit pas une autre tige à fleur qui pousse derrière et les 14 fleurs qui sont déjà tombées. Un amabilis ?

post-18289-0-34194200-1420610222_thumb.jpgpost-18289-0-79963200-1420610235_thumb.jpg

 

Voilà, je vais me coucher ( il est 6h57 ). Ah la la, ces passsionnés : )

Bonne journée à tous.

Link to post
Share on other sites

Il est beau ton Phalaenopsis... :)

aucune idée de son petit nom...sans doute un hybride...mais tu as bien de la chance qu'il soit parfumé ;)

 

comme tu as l'air de gérer les Phals...pour les Catt c'est sensiblement pareil...la seule différence, et je pense que tu l'as compris, réside dans le fait que bien souvent le substrat initial est piégeux, et alors qu'il est facile de rempoter un Phal toute l'année, pour un Catt ça peut facilement virer à la cata...

bon je me répète :rolleyes:

 

mais bon, il n'y a aucune raison pour que tes plantes ne sortent pas de racines...juste essayes à ce moment de n'arroser qu'à l'eau du robinet que tu auras laissé reposer 24h pour permettre au chlore de s'évaporer...

et pense qu'une sympodiale (plante à plusieurs pieds, en opposition à monopodiale comme les phals) vit sur ses reserves...donc tu peux plus facilement l'oublier et lui laisser faire ses racines...juste ça risque de creuser les anciennes cannes mais bon c'est l'idée et les nouvelles seront au fur et à mesure plus forte d'autant qu'elles auront normalement fait des racines pour prendre le relais...bref, ça pousse en ligne et les anciennes cannes sont les reserves pour les nouvelles...

pour résumer, basta sur l'engrais dans un premier temps et tu verras que les racines se développeront mieux (un sur engraissage stoppe la croissance voir tue les racines) ;)

 

bon, trop de blabla tue le blabla mais si tu as des questions, n'hésites pas ;):)

Link to post
Share on other sites

+1 pour le surdosage d'engrais. Moi je mets mes quelques gouttes 1 arrosage sur deux en été, 1/4 en hiver. Et bien sûr (on se répète) pas d'engrais sur une plante malade affaiblie ou dont les racines sont toutes jeunes. ;)

Link to post
Share on other sites

Vous ne pouvez pas donner de marque commerciale ?

Si oui, svp la référence de cet engrais en gouttes . je vais craquer!!!

***********

Qui va reconnaître ce phal parfumé ?

 

Une autre question ?

puisque vous insistez : ce phal a été acheté en pleine forme, avec 2 tiges fleuries . Une semaine plus tard : apparaît un chancre (?), noirâtre, sec, de 1 cm sur 5 mm au bas d'une tige à fleurs.

panique : je coupe cette tige mais le chancre (?) est si près de l'aissellle des feuilles que je ne peux pas l'enlever entièrement et, du coup, je me suis privée des fleurs pour rien.

Rien d'autre ne se passe. le bout de tige restant devient sec et dur, normalement.

la floraison suivante, ras.

la floraison suivante : encore un chancre identique au premier , aussi au ras de l'aisselle de la feuille, sur une tige à fleurs. J'ai attaqué à l'Aliette à la pipette, dosage fraisier , plusieurs fois et rien ne se passe plus; vous avez la photo : elle fleurit comme une folle et les autres tiges ne sont pas malades.

Késako ? Comment sauver ce précieux taxon si je ne connais pas le nom pour pouvoir le racheter en cas de cata ?

Quel suspens ce forum !

Link to post
Share on other sites

pour l'engrais...on peut te donner une marque, pas de soucis...mais pas moi, je n'en ai aucune à te donner, le mien n'est pas le plus approprié...

maintenant il faut savoir qu'il existe des engrais adaptés pour eau de pluie et d'autres pour eau du robinet...

je t'invite à lire cet article très complet :

http://lalam.pagesperso-orange.fr/orchigazette/engrais.htm

comme tu pourras le voir un engrais standard fera le boulot et ça rejoint ce qu'a écrit Bernard plus haut :

"si tu ne disposes que d'un carrefour à proximité trouves y un engrais type tomate, fraisier ou plante fleurie...et utilise le dosage prévu sur l'emballage en le divisant pas 10 pour tes autres orchidées"

pour le dosage en ml il existe des pipettes ou tu peux utiliser une seringue, c'est aussi simple que ça ;)

 

concernant la tache à la base de la hampe florale de ton phalaenopsis il va être difficile de te donner une réponse sans photo...

mais bon, si il pousse bien et n'a aucun autre soucis, et que ça ne l'a pas tué par le passé, à mon avis nul besoin de t'inquiéter ;)

et pour reproduire ta plante, la seule solution serait la formation d'un Keiki = clone de la plante mère qui se forme sur une tige florale...

certaines plantes en forment spontanément...d'autres non...donc si ça doit arriver, ça arrivera...

mais il existe de la pate à keiki à appliquer sur les noeuds des hampes florales...je n'ai pas de connaissance particulière sur la question, d'autres seront peut-être plus à même de te répondre...mais cette pratique n'est pas utilisée ici...et d'après ce que j'ai cru comprendre ça peut engendrer des plantes malformées etc...à confirmer ;)

Link to post
Share on other sites

Mon engrais est un engrais orchidée de supermarché. Un flacon vert (j en ai eu un rose aussi). Je le dilue au 1/5 donc 5 fois plus que ce qu il y a indiqué sur le flacon. Donc en gros ça revient pour mon mesureur de 25 cl d' arrosage a quelques gouttes. Je sous dose probablement mais je préfère.

Quelques privilégiées (phragmi, masdés...) et de temps en temps toutes ont droit a de l orchid focus ( ;) Kriss) dilué selon leurs besoins spécifiques dans de l eau de pluie (c est pas ce qui manque en bretonnie, LOL!).

Ce qui est recommandé c est d' alterner les engrais selon leurs apports.

Mais tu n as pas vraiment besoin de te casser la nenette je pense avec les plantes dont tu nous parles. Fais juste gaffe a ne pas surdoser.

Ah et j oubliais : tous les 2-3 mois, un long rinçage du substrat sous l eau tiédasse du robinet pour éliminer les sels qui s accuument dans le substrat.

Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai tout repris depuis le début.

-l'engrais, bien sûr, j'avais oublié que j'avais calculé la dose selon votre article sur le dosage d'après le NPK du flacon et comment calculer 1/4 et 1/8 . (Je n'ai pas d'eau de pluie et l'eau du robinet est très peu calcaire).

ça c'était bon.

Les phal 1/2 les catt 1/8 ?c'est ça ?

 

-arroser uniquement quand la plante a consommé l'eau précedente, c'est à dire selon son fonctionnement propre et donc son état. ça je crois que c'est bon pour les Phal. ne pas laisser secher Agreacum, Mas. ça va ?

 

-oui ou non faut-il laisser sécher les catt ou bien ne jamais les laisser sécher ?

 

-Je viens d'acheter un Oncidium ? Comme d'hab aucune étiquette et une vendeuse ignare. je l'ai appelé : "Oncidium Twinckle 'White' peut-être " par défaut. Il est agréablement parfumé "sucré" . Si quelqu'un peut me trouver un meilleur nom ? Photo jointe.

 

 

-Au lieu de faire : 1 jour eau, un jour engrais qui est un cirque pas possible, j'ai adopté la méthode : trempage "un certain temps" (moi c'est quand les racines ont changé de couleur) puis qq gouttes d'engrais dosé dans le même contenant, quelques dizaines de secondes. ça ne fait plus qu'1/2 cirque !!! merci les copains !

 

-ne plus toucher à mes cattleya dans le coma jusqu'à des racines bien reveillées dans climat tempéré OK

-rempotage des Catt : dans le même pot étriqué (quitte à raccourcir le "rhizome" devenu vieux ) ou en pot où les racines peuvent s'étaler vers l'avant en gardant tout le rhizhome, ce qui fait un pot plus grand et donc rétenteur ?

 

- je ne sais pas comment faire pour rincer : avec un filet d'eau fort, le terreua est tassé, avec un filet doux, il ne passe pas partout . j'ai donc fait : le pot placé dans un cache pot un peu incliné , je fais passer un jet doux d'un côté du pot et ressortir du côté opposé du cache-pot pendant "un certain temps ". Quelqu'un a-t'il une meilleure méthode à faire dans un évier de cuisine ?

 

Merci et bonne journée à tous.

 

 

 

post-18289-0-35376000-1421066185_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...