Aller au contenu

Masde Coccinea


Invité isabelleetlaurent
 Share

Recommended Posts

Invité isabelleetlaurent

Bonjour/bonsoir

Bon, alors, j'ai le mauvais pressentiment que ce que vous allez me dire ne va pas me plaire. :(

Mais d'un autre coté, j'ai besoin de savoir quoi faire, car là, j'ai vaporisé de l'huile de neem, mais j'ai pas quoi faire (à part le mettre au feu :wacko: ) et faut avoué que je l'ai depuis 2 semaines à peine

Il est dehors, sous un lilas, il n'a que le soleil de soirée.

Merci

 

post-17810-0-21809800-1403113488_thumb.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Ca ressemble à un effondrement cellulaire :huh: quelque chose de pas net a été vaporisé dessus soit avant l'achat soit juste après :huh:

Surveille si ça s'arrête ou si ça prend de l'ampleur :rolleyes: j'ai eu ça sur un phal après pulvérisation d'un produit nettoyant de salle de bain :wacko:

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité isabelleetlaurent

J'ai vapo à l'huile de neem il y a une semaine car il y avait une petite tache sur une feuille. Comme celle de la seconde photo
Il y a 5 feuilles abimées, 5 saines
Tempé? entre 13 et 25° dehors
Bonne luminosité mais à l'ombre (il ne reçoit que le soleil apres 17h)

Voila d'autres photos

post-17810-0-51027700-1403118296_thumb.jpg

post-17810-0-45935500-1403118318_thumb.jpg

post-17810-0-50797700-1403118351_thumb.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

cela ressemble à une brulure

 

quand j'ai une feuille abimée sur un masdevallia je la supprime rapidement pour 2 raisons

- pour éviter de contaminer les autres

- pour vérifier si la maladie continue à évoluer

Lien vers le commentaire
Share on other sites

quelle idée d'utiliser cette huike à tout va...

enlève toi ça de la tête..

on n'utilise pas de produit quand on n'a pas identifié le souci et encore moins cette huile!

 

des tâches qui n'étaient pas grave au départ...

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité isabelleetlaurent

cela ressemble à une brulure

 

En tout cas, cela ne peut pas être du au soleil

 

quelle idée d'utiliser cette huike à tout va...

enlève toi ça de la tête..

on n'utilise pas de produit quand on n'a pas identifié le souci et encore moins cette huile!

 

des tâches qui n'étaient pas grave au départ...

Si tu savais comme je m'en veux :unsure::wacko::(

 

Ca ressemble à un effondrement cellulaire :huh: quelque chose de pas net a été vaporisé dessus soit avant l'achat soit juste après :huh:

Surveille si ça s'arrête ou si ça prend de l'ampleur :rolleyes: j'ai eu ça sur un phal après pulvérisation d'un produit nettoyant de salle de bain :wacko:

Apres l'achat, j'ai vapo de l'huile de neem, tres tres diluée, mais quand meme

 

Demain, je coupe les feuilles atteintes???

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Tu as souvent ce genre de tache suite a de l eau restée sur les feuilles et un coup de froid d où effondrement cellulaire, a priori rien de grave sinon que c moche mais dans la nature, elles sont parfois bien pire

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité Jicé

Je ne vais pas faire avancé le schmilblick mais j'ai une question, l'huile de neem ça sert à quoi?

 

 

A bouziller les plantes (LOL) !

Lien vers le commentaire
Share on other sites

quelques info sur l'huile de nem - merci internet - tout curieux peut se documenter....encore faudrait il être curieux

 

 

 

 

 

Réglementation L'huile de neem interdite en France

    • icone-texte-plus.png
    • icone-texte-moins-2.png
    • icone-texte-print.png

La Commission européenne vient d'inscrire l'azadirachtine, principe actif principal de l'huile de neem (ou margousier), connue pour ses propriétés insecticides et vermifuges, à l'annexe I de la directive 91/414. L'azadirachtine avait fait l'objet, en décembre 2008, d'une décision de non-inclusion à l'annexe I, avec l'obligation de retirer les autorisations de mise sur le marché (AMM) des produits phytopharmaceutiques contenant cette substance au 31 décembre 2010 au plus tard ; des délais de grâce étaient accordés jusqu'au 31 décembre 2011. L'évaluation des risques publiée au journal de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de mars relève toutefois des lacunes dans les nouvelles données transmises par les requérants - en vue de la réévaluation de la substance pour un usage insecticide sur pomme de terre - : pollution possible des milieux aquatiques, impact des métabolites... Le risque pour les oiseaux et les mammifères, les abeilles, les plantes non-cibles a été évalué comme faible.
Un message réglementaire relayé par les Directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, rappelle qu'« en France, aucun produit phytopharmaceutique, ni aucune matière fertilisante à base d'huile de neem ou d'azadirachtine n'est actuellement autorisé, quel que soit l'usage qui pourrait en être fait. La mise sur le marché de produits à base d'huile de neem constitue donc une infraction et est passible de suites judiciaires. Ces produits doivent être éliminés comme tout produit phytopharmaceutique non utilisable (PPNU). » Les tourteaux de neem doivent être homologués ou conformes aux normes NFU 42-001/A10, NFU 42-001 ou NFU 44-051.

V.V.

Publié le jeudi 07 avril 2011 - 15h09

*

 

 

 

l’azadirachtine, principe actif de l’huile de Neem, est potentiellement dangereux. Des études montrent que cette substance, prise isolément, aurait des impacts négatifs sur les milieux aquatiques, provoquerait des atrophies sur les jeunes abeilles et qu’elle serait aussi un perturbateur endocrinien, et même un abortif, à dose élevée. Par contre, l’extrait aqueux (tisane, macération), l’huile ou les feuilles de Neem ne présentent pas de danger (communication orale du Pr Jean Louis Pousset, Chercheur au Museum d’Histoire Naturelle de Paris, agrégé en Pharmacognosie à l’université de Poitiers, spécialiste de la flore tropicale). L’huile de neem sous ces formes est en fait contient de nombreuses autres substances actives qu l’azadirachtine, et c’est la combinaison de l’ensemble de ces substances qui détermine sa qualité et sa non dangerosité. Cet insecticide possèderait plusieurs avantages : non seulement il n’aurait pas de toxicité directe pour les organismes à sang chaud, mais il serait très rapidement détruit par la lumière, ce qui limiterait son impact éventuellement négatif sur l’environnement. Bref, utiliser l’huile de Neem, oui, mais avec prudence, et plutôt à partir d’extraits de plantes bruts que de principes actifs isolés !

Lien vers le commentaire
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Invité isabelleetlaurent

des p'tites nouvelles
J'ai donc coupé mi-juin deux feulles tres tres touchées.
Je l'ai mis en quarantaine, à l'ombre dehors (soleil à partir de 18h... quand il y en a)
Hier, j'ai coupé deux autres feuilles qui étaient devenues toutes pouraves.
Là, j'l'ai mis au sec, dans la véranda non chauffée
Voici une photo de la jeune pousse qu'il me fait, je ne vous demande pas si c'est une feuille ou une hampe, m'en fiche, non, je prie pour que ce soit une feuille, car il en manque cruellement.
La le substrat est mouillé par la pluie d'aujourd'hui

post-17810-0-05314700-1404927105_thumb.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...