Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour à tous!

Je vous présente mon projet de mur végétal que je viens à peine de terminer! j'ai glané pas mal d'information par-ci par là sur le net et les forums, donc voilà un mini reportage photo de la conception pour ceux qui comme moi auraient envie de se lancer ^^.

Il s'agit d'un mur vertical de 2m40 de haut, 70cm de large dans mon appartement, de taille moyenne car c'est mon premier projet je ne voulais pas faire un truc trop imposant d'un coup histoire de me roder un peu. Tasseaux en bois, lambri PVC, bache PVC, bac en bois avec bâche PVC, osmoseur relié aux toilettes, feutre 350g/m² avec doublage platifié microperforé en double épaisseur soutenu par une tringle en tuyau en PVC en haut du mur et clouté d'un bloc (feutre/bache PVC/labmri) aux tasseaux par des clous inox.

Les conditions de culture: tempérée, exposition lumineuse moyenne à forte avec exposition sud-est en face d'une baie vitrée (soleil direct l'après midi. Arrosage  intermittent par programmateur 1 fois par jour à adapter. Les espèces qui vont aller s'y installer:

- Aerangis (articulata, kotshyana, cryptodon, aracnopus)

- Angraecum (scottianum, elephantinum, didieri, echlerianum, florulentum)

- Aerides (vandarum) => A voir.

- Ascochilus (nitidus)

- Bulbophyllum (affine, spathulatum, falcatum, cauliflorum, fascinator, lasiochilum, multiflorum, palawanense, plumatum, whitfordii, lobii)

- Comparetia (speciosa)

- Coryanthes (macrantha, albertinaexverucolineata) => a voir

- Christensnoia (vietanmica)

- Esmeralda (clarkei)

- Jumelea ( gracilipes, Recta)

- Neobenthamia (gradidiera)

- Paraphalaenopsis (labukensis)

- Renanthera (monachica) => A voir

- Trixpermum (centipeda)

- Vanda (denisoniana)

+ Fougères/bégonia/ect....

227629559ed566a475fe8773e79b4f1960b533a2

 

642470059495277fd3649ac5ad54a6301e6ae460

 

3590162511cde61d0c44f4cb78f255b143dc8001

 

09634241ad87a4b98a137a65cefd3ea02bf6c88d

 

83669271107788979b3ceda154e5ecc069d84451

10202229809e163258c414f8a8d923d73ced10b1

 

706677240879846bd65f28ec1e76c0d26fb45a2a

 

7541249489aa11c3e223ac85ab4ceda4eb13d4f7

 

Des plinthes latérales borderont le mur d'où le rebord de bache PVC encore visible.

 

Si vous avez des conseils, des remarques, n'hésitez pas ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais suivre ce beau projet avec intérêt. Merci de nous le faire partager ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plantes seront montées sur écorce ou autre, ou alors directement dans le feutre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plantes épiphytes comme les orchidées sont installées directement sur le feutre comme "dans la nature". Elles sont fixées avec un fil le temps qu'elles s'accrochent d'elle même avec leurs racines!

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'espère que tu nous donneras la suite ....la vie de tes plantes...surtout justement celles fixées directement....je demande à voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pour l'instant j'installe tranquillement les plantes en fonction des zones du mur:  les plus tolérants à une lumière intense en bas et les plus sensibles en haut.

Il y aura des zones de fougères en haut à gauche et en bas, le reste sera une sorte de clairière sur laquelle 'j’implanterais différents types de mousses afin de ne pas étouffer les orchidées. Voilà l'état d'avancement actuel ^^!

089151341b94a554b6f14a62402d1ed7500b78a574873935f8625185eac12d011eb63e979eb361df02499929891cefada4e0cbc25b67debf85e4d40058305639fe116a1c5254a858b9ce840b357c0b63

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

C'est exactement ce que je n'ai pas eu le courage de faire :lol:, bravo pour le boulot, c'est nickel!

J'aurais 2 questions:

* Ou trouves-tu ce type de feutre qui a l'air assez épais ? (je ne trouve que du feutre horticole très mince)

* Les feuilles / pseudobulbes ne sont-ils pas trop collés au feutre ? (risque de pourriture ?) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Raymond a dit :

Bonjour

C'est exactement ce que je n'ai pas eu le courage de faire :lol:, bravo pour le boulot, c'est nickel!

J'aurais 2 questions:

* Ou trouves-tu ce type de feutre qui a l'air assez épais ? (je ne trouve que du feutre horticole très mince)

* Les feuilles / pseudobulbes ne sont-ils pas trop collés au feutre ? (risque de pourriture ?) 

Merci! Un peu de travail de conception mais une fois que tout est sur papier et qu'on a récupéré les éléments, ça se monte en 2 week end sans se tuer à la tâche.

- Pour le feutre c'est du 350g/m² (donc parmi les feutres horticoles aquanappe les moins épais car il existe de 600 et 900), replié afin de faire double epaisseur, doublé d'une couche de plastique micro perforé. Je l'ai trouvé sur internet, il existe plusieurs vendeurs, le mien c’était "growshops". Je voulais vraiment un feutre fin et doublé de plastique pour qu'il sèche vite en surface mais que la couche inférieure reste humide plus longtemps isolée par le plastique ( qui n'empêche à priori par les racines de s'installer). Je te déconseille de chercher en jardinerie ou autre car j'ai perdu beaucoup de temps comme ça et personne n'en avait. On m'a même dit que ça ne se faisait plus mais j'ai fini par trouver un modèle chez un vendeur d'hydroponie....qui n’était pas doublé de plastique.

- Pour les feuilles/pseudobulbes non je n'ai pas trop peur car en dehors de l'angraecum scotianum et echilerianum que j'ai monté tête en bas, il n'y a pas vraiment d'accolement majeur. 

En plus je cultive habituellement en sphaigne et les pseudo-bulbes entérés lors des rempotages n'ont jamais pourri. J'attend de voir pour ces deux là mais l'angraecum scotianum devrait bien résister avec ses feuilles teretes et se redresser, l'angraecum echlerianum devrait au contraire plutôt apprécier étant donné son mode de pousse  naturel à savoir grimpant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/10/2017 à 20:39, abricot a dit :

j'espère que tu nous donneras la suite ....la vie de tes plantes...surtout justement celles fixées directement....je demande à voir...

Petites news car les premières plantes installées montrent déjà les premiers signes de colonisation:

- Les orchidées et plantes fixées superficiellement commencent comme prévu à s'attacher d'elles même au support.

- J'ai répandu de la pâte de mousses (mélange d'agar-agar et de différents types de mousse) sur les endroits vierges en m'inspirant de la technique des graffitis de mousses. Il faut attendre qu'elles démarrent maintenant. 

- Il y a déjà des hampes florales en formation, qui ont probablement du être initiées auparavant mais ça permet de voir que le changement de mode de culture n'a pas provoqué de stress conséquent aux plantes.7204920800f9671690584902266d4c9ec151d0f0

 

89800652fdda72d8be73aa4092b1035946c96456

 

30820309aac23f25b573b2f8c375cd70230e6d5e

 

75523243b1f4bbfa7a824e21db4313ab326f76cd

 

754762172c41adda30dede085d6c23ade6a2180c

 

 

501296771cb7cb88f2584bc8c06245be304c4a76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

Le mur se porte bien (Cf petites présentation photo avec notamment un très bon retour sur ma mixture de mousse). J'ai cependant quelques interrogations si certains d'entre vous ont de l'expérience la dessus je serais vraiment content d'avoir leur retour:

- Premièrement, en ce qui concerne la qualité de l'eau: le bac de recueil n'est actuellement pas équipé de pompe à brasser ou de bulleur, il y a uniquement la pompe d'arrosage qui fonctionne 2x15 minutes par jour (donc pas suffisement pour brasser efficacement l'eau qui stagne). Me conseillez vous d'investir dans une pompe brassage (avantage = possibilité d'ajouter un module de filtration) ou uniquement dans un bulleur (qui oxygéniserait mieux la solution mais aurait un brassage moindre et pas de mousse de filtration possible).

Et auriez vous des retours sur un matériel (bulleur ou pompe) bon marché qui soit silencieux ^^?

- Deuxièmement, le mur se colonise de beaucoup de chose, un peu trop à mon goût. J'ai vu qu'une phase de moissisure puis cyanobactérie puis mousse était normale au début, cependant je ne vois nul par de cyanobactérie, les mousses colonisent déjà le substrat et les moussissures déposent un très fin film blanc (qui j'espère va finir par être métabolisé par le mur).

J'ai acheté des bactéries d'aquarium et des champignons mycorhizien symbiotiques afin d'occuper les niches biologiques du mur avec des éléments non pathogènes synergiques, je ne sais pas si c'est une bonne idée mais je teste ^^. Avez vous des retour d'expérience sur cette moississure?

Il pourrait aussi s'agir d'un défaut de ventilation mais le mur est dans un endroit avec un très léger mouvement d'air.

 

Merci de vos réponses, et en attendant un petit tour rapido:

NB: les pâtes de mousses permettent à la mousse de repartir très vite à partir de l'enduit inerte. J'ai du coup continué en implantant une dizaine d'espèces de mousses différentes allant du noir foncé au vert clair, rases ou montantes en fonction des plantes alentour, et essaye la même avec des lichens verts/rouges/jaunes, en plaque ou réduit en bouillie de la même façon.

 

15788605322f4ff2bb68569a7ca9d5c26394ed7f

 

52706573883e14f8921e6b1bd35bed3100d67c26

 

00700259d11b9e812824e6f3935c494b83d0809f

 

 

 

01716731d6fccc06c17c0b26719a062c12d0a72e

 

75477762a55563b4b630ac9ba641e0285df04a1b61195777f6a567c85cf9b763976fa082f24e796351308129265c01b2f49a46e296a147d4ce831992818815836b0d5a2bbeedc7fdeb1b96231574b48f739745246950d410670ec417c05228f47653e3e1

 

 

29539924b326bae568c2cef0ee94e51551d6b882

 

3814444356034f1d44d0f89156dcac4aed66ad2b

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est bien vivant tout ça! Beau boulot, et merci de partager l’expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois qu'il y a des petits spécimens qui risquent de se grimper dessus quand ça va grandir, où je me trompe?

Sinon belle poussée de végétation avant les jours plus courts ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 C'est aussi la réflexion que je me suis faite : il y a surpopulation et il va y avoir des choix douloureux à effectuer dans pas longtemps

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair, et avec ce feutre, ça risque d'être périlleux de "déraciner" les plantes sans abîmer quelque-chose.....

À mon avis tu devrais songer à déplacer quelques sujets avant que tu ne puisses plus les défaire du support....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous parlez de la 4ème photo? par ce que si c'est le cas, au contraire les emplacement sont réfléchis:

- il s'agit quasiment uniquement de port monopodial donc pas de croissance horizontale. Les plongeantes sont déjà en bas pour ne pas remonter vers les compactes.

- il s'agit pour la plupart de miniatures/compactes qui garderons à peu près cette ordre de grandeur

- la végétation alentour sera uniquement de la mousse donc pas de concurrence lumineuse ou de place...et dans la nature quand on voit le nombre d'épiphyte sur les branches des forêts pluvieuses on se dis qu'elle ont plutôt l'air d’apprécier la promiscuité.

Du coup je pense pas qu'il y aura de concurrence de lumière ou de place...a moins que je ne connaisse pas un autre paramètre qui poserait problème?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je m'interroge sur la 3éme photo ou de nombreuses plantes partent selon de multiples axes

 quant à la 4ème photo, certes ce sont surtout des monopodiales, mais coté racinaire....
maintenant , c'est ton mur, c'est toi qui gères...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah oui c'est mon mur mais tous les conseils sont bons à prendre ^^. D’ailleurs c'est mon premier et je ne suis pas du tout expert en la matière! Par contre je veux comprendre pourquoi telle ou telle chose est mauvaise pour pouvoir maintenir mon projet de façon pérène.

- Pour la troisième photo c'est possible en effet, mais les axes des rhizomes des sympodiales sont tous orientés vers des espaces vides vierges....donc si ça grandit et dépasse trop je me dis que ça sera une taille et une division à mettre en pot ou a refourguer ici ^_^.

- Et pour les racines par contre je ne saisi toujours pas en quoin est-ce préjudiciable aux plantes?:wacko:. A partir du moment où il n'y a pas concurrence de lumière quel est l'inconvénient que les racines se touchent? (j'aurais même plutôt tendance à croire que ça serait plutôt bénéfique étant donné les milieux naturels où elles se trouvent...j'imagine d'après ce que j'ai pu voir sur le net qu'elles sont souvent en colonies ou accompagnées d'autres multiples épiphytes).

Share this post


Link to post
Share on other sites

 les orchidées sont rarement en colonies multi-espèces dans la nature, chacune colonise  sa niche sans être concurrencée...
 pour les sympodiales, à couper les nouvelles extensions il ne restera que des vielles souches stériles de fleurs... je ne pense pas que ce soit le but

 de plus, le déracinement de divisions sur le nappe risque fort d'être très délicat...

 

 c'est comme dans un jardin -  pour faire de l'effet rapidement on plante trop serré, après 2 ou 3 ans on déplante (si on peut) les 2/3 des végétaux...

 tu as manifestement négligé le volume que peuvent prendre tes plantes après quelques années...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu...je ne pensais pas déclencher des réactions aussi abruptes... Ce n'est bien sûr pas parfait et sera surement modifié. La culture en mur est différente de la culture en pot, c'est un support dynamique qui nécessite coupe/taille/remplacement, pour les orchidées et pour tous les autres végétaux, fougères, bégonnias ect.

Pour la photo 3 il s'agit de plantes compactes qui vont peu grandir: pour donner l'ordre de grandeur du coin, il y 3 plants de comparetias spéciosa dans le tas....

Pour la photo 4 je comprend les inquiétudes mais d'une part comme je disais j'ai orienté vers un espace vierge, ce n'est pas grave si un rhizome chevauche un autre, et la croissance étant relativement lente je pense que j'aurais le temps de voir venir.

Bon je vous tiendrais au courant des réussites ou échecs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour relativiser mon avis : je n'ai aucune expérience de ce type de culture, à vrai cire, peu d'entre nous ont tenter ce challenge -  suivre tes résultats sera positif pour tous

 

 

 mes propos sont plus un "ressenti"... à prendre comme une invitation à la surveillance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir expérimenté ce type de culture, il y a déjà très longtemps, la sélection naturelle  se fera très vite.

Il te faut maintenant bien regarder ce qui ce passe et comment les choses évoluent.

Tu auras des pertes, ce qui est normal, mais une bonne observation ainsi qu'une bonne connaissance des besoins spécifiques de chaque plantes  te permettra de comprendre le pourquoi du comment.

Pour ce qui est des commentaires de neo17 , je suis tout à fait d'accord avec lui, dans la nature les plantes s'installent toujours  dans un biotope qui leur est propre et il est rare que plusieurs espèces cohabitent, leurs besoins étant souvent très différents.

Remarque amicale; sur plusieurs photos je crois reconnaître, sur la droite,  un epidendrum radicans qui na pas sa place sur ce mur ;)

 

Surtout ne lâche rien ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord mais le mur permet justement de concilier plusieurs types. Un peu comme l'hydroculture, celles qui ont besoins d'humidité ont leurs racines qui plongent, les autres restent en surface ou fuient le feutre. Sachant que j'ai tout placé en fonction de la luminosité, l'humidité et la croissance ça ne me dis toujours pas en quoi la proximité des plants est délétère car je suis pas opposé à un changement si c'est bien entendu justifié...mais comme je l'ai expliqué précédemment en ce qui concerne l'extension et la croissance future des plants je verrais bien.

Je ne suis très curieux mais pas friand des certitudes sans pondérations dans une discussion. Du coup j’entends bien les "invitations à la surveillance" mais il faut alors les formuler comme tel et ne pas additionner les affirmations du style " tu as manifestement négligé le volume que peuvent prendre tes plantes après quelques années", "pour faire de l'effet rapidement on plante trop serré, après 2 ou 3 ans on déplante (si on peut)" " maintenant , c'est ton mur, c'est toi qui gères... ", " il y a surpopulation et il va y avoir des choix douloureux à effectuer dans pas longtemps". Et je passe sur la caractère antipathique de la forme...

Toi qui en a fait l'expérience, pourrais tu me dire quelles ont été tes difficultés? Et qu'est-ce qui a fait que tu ne cultive plus comme ça? Et question perso du moment: quels étaient tes cycles d'arrosage et avais-tu un module de filtration dans le bac (pompe d'oxygénation ou brassage? Les informations sont peu nombreuses sur le net. (Il ne s'agit pas d'un epidendrum radicans, mais d'un angraecum echlerianum, je pense pas qu'il posera de problème d'adpation?)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎05‎/‎12‎/‎2017 à 15:45, Dilandiland a dit :

D'accord mais le mur permet justement de concilier plusieurs types. Un peu comme l'hydroculture, celles qui ont besoins d'humidité ont leurs racines qui plongent, les autres restent en surface ou fuient le feutre. Sachant que j'ai tout placé en fonction de la luminosité, l'humidité et la croissance ça ne me dis toujours pas en quoi la proximité des plants est délétère car je suis pas opposé à un changement si c'est bien entendu justifié...mais comme je l'ai expliqué précédemment en ce qui concerne l'extension et la croissance future des plants je verrais bien.

Je ne suis très curieux mais pas friand des certitudes sans pondérations dans une discussion. Du coup j’entends bien les "invitations à la surveillance" mais il faut alors les formuler comme tel et ne pas additionner les affirmations du style " tu as manifestement négligé le volume que peuvent prendre tes plantes après quelques années", "pour faire de l'effet rapidement on plante trop serré, après 2 ou 3 ans on déplante (si on peut)" " maintenant , c'est ton mur, c'est toi qui gères... ", " il y a surpopulation et il va y avoir des choix douloureux à effectuer dans pas longtemps". Et je passe sur la caractère antipathique de la forme...

Toi qui en a fait l'expérience, pourrais tu me dire quelles ont été tes difficultés? Et qu'est-ce qui a fait que tu ne cultive plus comme ça? Et question perso du moment: quels étaient tes cycles d'arrosage et avais-tu un module de filtration dans le bac (pompe d'oxygénation ou brassage? Les informations sont peu nombreuses sur le net. (Il ne s'agit pas d'un epidendrum radicans, mais d'un angraecum echlerianum, je pense pas qu'il posera de problème d'adpation?)

 

Sur la durée, il m'a été difficile de gérer .

Je n'avais pas les moyens d'installer et de gérer toute une  installation complexe !

Avec le temps je suis revenu à une culture plante par plante , en les regroupant par zone de température, de luminosité, d'humidité ambiante ....  

En clair à l'instinct et avec beaucoup d'attention aux conseils qui m'étaient prodigués par de plus expérimentés que moi  

Chaque espèces ayant des besoins spécifiques , par exemple  les arrosages doivent être  adaptés à chacune d'entre-elles suivant la saison, le stade de développement  en n'oubliant pas de tenir compte des conditions climatiques de leurs zones d'origine (chaud, froid, périodes humides et ou sèches ...)   comme plein d'autres critères de culture.

Nous apprenons plus, de nos erreurs que de nos réussites et même si j'ai déjà beaucoup appris , il me reste encore beaucoup à apprendre donc plein d'erreurs à venir   ! 

Ce que je sais , c'est que je ne saurai jamais (c'est pas de moi ! )

Tu sembles avoir bien préparé ton projet et comme dit plus haut " ne lâche rien" !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut!

Cela fait plus de 5 ans que j'ai mon mur végétal et je pense comme François qu'une certaine sélection se fera donc même si , d'après certains,  c'est un peu juste, dis toi bien que tu as tout de même une petite marge de manoeuvre ;-) Et surtout, le plus important d'après moi, c'est d'observer tes plantes et de comprendre tes erreurs pour mieux réagir...à temps! 

Pour répondre à ta question de brassage de l'eau. L'oxygénation c'est bien mais je pense qu'un petit filtre est nécessaire, regarde au rayon aquariophile,  en plus certains font brassage ET oxygénation... Ce qui produit un joli petit bruit d'eau qui coule un peu à la manière des fontaines zen. Et si le bruit te gênes rien ne t'empêche de mettre le filtre sous l'eau pour en limiter le bruit. 

Dernière chose, sois bien vigilant à ne pas inviter de baveux sur ton mur, mes restrepia se portent plutôt moins bien qu'avant leur arrivée ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour! Merci pour les encouragements. J'observe en effet et je regarde quelles plantes montrent des signes de faiblesse. Pour l'instant mon principal problème semble être la qualité de l'eau et une invasion de sciâride. J'ai finalement mis une pompe de brassage sans oxygénation avec un filtre et ai ensemencé le mur avec des nématodes (j'avais deja fait un post sur l'efficacité impressionnantes des nématodes)

Laissiez vous le bac à l'air libre ou est ce que vous le protégiez de la lumière (j'ai eu comme conseil absolu de le couvrir pour éviter la prolifération d'algue mais je vois que la plupart des autres mur ont leur bac à l'air libre?) 

Quels sont les paramètres d'eau en matière de Ph conductivité et carbonates d'un bac stable? Mes paramètres commencent à peine à se stabiliser mais le mur est trop acide avec un pH à 4,5 depuis quelques jours uniquement.

Et enfin quels engrais utilisez vous? Pour l'instant je ne met rien le mur libere des quantités importantes de nutriment métabolisé par des bactéries d'aquarium! J'ai donc un taux de nitrate au plafond ce qui est probablement en lien avec le ph mais je sais pas trop par quel mécanisme...bref un futur renouvellement d'eau va se faire ^^.

merci d'avance 😊 pour vos réponse 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors les paramètres de mon eau sont les suivants:

PH 6.5

Kh 2-3

GH 4-5

Nitrates +/- 25

Ec 450

J'ai des petits poissons dans ma réserve d'eau / aquarium et j'ai principalement des restrepia donc aucun engrais n'est nécessaire.

Je ne couvre pas le bac aucun problème de prolifération d'algues tant que je nourris sans excès.

Le seul inconvénient c'est une forte évaporation qui force à surveiller la remontée de sels sur le long terme. Du coup l'eau osmosee et l'eau de pluie sont les seules que j'utilise pour mes changements d'eau. 

Je suis ravie de pouvoir échanger sur le sujet alors surtout n'hésite pas à me poser d'autres questions ! 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos! Ce sont des paramètres d'une eau de bonne qualité! J'imagine qu'avec des remplacements d'eau par eau de pluie il restent stable?

J'ai des paramètres qui me font penser qu'il y a une métabolisation importante sur le mur qui est probablement normal au début avec la lancée du cycle de l'azote mais qui va probablement un peu trop vite pour que les plantes aient le temps de tout manger: les nitrites et l'amoniac sont tous convertis en nitrate qui je pense s'accumule et nécessite des vidanges réguliers d'eau!

Aujourdhui par exemple:

Nitrate 400 mg/L (oui oui, et sans ajouter d'engrais)

Nitrites 0

GH 7

KH 0-3

Ph 5 en diminution.

Ec 650

Du coup là je vais vidanger 1/3 de la solution que je vais remplacer par de l'eau osmosée...Affaire à suivre!

Je ne pense pas mettre de poisson car un des motif m'ayant poussé à construire le mur c'est de me libérer au maximum des tâches d’entretien quotidien, car j'imagine qu'il faut les nourrir tous les jours?

 

En tout cas si tu as des photos de ton mur ça serait super! il doit être vraiment beau après 5 ans!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×