Aller au contenu

Comment Gérer Les Arrosages En Sphaigne Pure ?


Tristan
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Suivant les expériences de membres éminents de ce forum, j'ai passé un psychopsis qui est tombé de mon étagère (et qui, pour tout vous avouer n'était pas au top !) en sphaigne pure, pas tassée promis ! N'ayant aucune expérience dans ce domaine, je me permets de faire appel à vos conseils pour gérer les arrosages ? J'ai peur qu'elle dessèche ou qu'elle pourrisse :o

 

Je vous remercie par avance !

 

Tristan

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité Josiane71

Je n'ai pas mis mon psychopsis en sphaigne.... mais je le ferai peut-être un jour.....

J'ai essentiellement des phalaenopsis et des coelogynes en sphaigne. Pour les plantes adultes (donc pot plus gros), j'attends toujours que la sphaigne croustille à la surface et avant d'arroser, je vérifie qu'il n'y a plus de buée sur l'intérieur du pot et que la sphaigne qu'on aperçoit en dessous du pot n'est plus humide....

Mais j'attends comme toi les avis des pros... ;)

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité ANIK17/78

A mon avis, le mieux dans un 1er temps est de le mettre dans un pot transparent …. la sphaigne change de couleur quand elle sèche … c'est plus facile à voir !!

Sinon tu laisses sécher et tu arroses …..

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité Jicé

Au début de l'utilisation de la sphaigne, j'avais un "pot témoin". Kècèssa ? C'est un pot de même dimenssion qui contient de la sphaigne mais aucune plante. J'essayais d'humidifier les plantes en sphaigne de la même manière en comptant les pschit-pschit pour chaque pot. Pour savoir si le milieu de culture de mes orchidées était humide ou sec je mettais mon doigt dans le "pot témoin" et je constatais.

 

J'ai utlisé ce truc pendant presque 2 ans.

 

Pour la sphaigne j'utilise de l'eau calcaire et je ne mets jamais d'engrais.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité Josiane71

Juste pour rassurer Tristan, et sans mettre en doute ce qui a été dit plus haut, je voudrais ajouter que depuis plus d'un an maintenant que j'utilise beaucoup la sphaigne, je n'ai jamais vaporisé par le haut..... J'arrose par le haut en faisant baigner quelques minutes dans un récipient pour bien mouiller la sphaigne.... Et après je laisse sécher....

Je n'ai jamais eu d'aussi belles racines et quand je dépote, il n'y a quasiment jamais de racines mortes.... Je rempote assez souvent car je ne veux pas laisser la sphaigne se détériorer....

Pour info, j'arrose à l'eau du robinet donc un peu calcaire et je mets de l'engrais de temps en temps (pas souvent)....

Cela ne m'empêche pas de tester d'autres choses (j'adore faire des essais), j'ai acheté récemment de l'orchiata et je vais essayer sur certaines plantes...

Tout ça pour vous dire qu'un forum c'est génial parce que ça donne envie de tester des choses, mais que ce qui marche chez certains ne sera peut-être pas aussi efficace chez d'autres, le principal étant de se sentir bien avec la méthode qu'on emploie.... :P

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité zalia

acheté de la chilienne :c'et tellement vite détérioré que je l'utilise pour les carnivores de ma fille lol...ça finit en grosse bouillasse marron et collante...

par contre ,celle que Java m'a donné ,pardon ,et celle de Josiane aussi: c'est beau ,c'est doux ,ça pompe en restant léger...rien à voir :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Merci à tous pour le partage de vos expérience. Cela fait plusieurs jours que j'essaie de vous répondre, mais le site semblait un peu indisposé !

En conclusion, je vais y aller mollo sur les arrosages et sur l'engrais. J'espère avoir d'aussi bons résultats que vous et trouver une plante pleine de racines vigoureuse lors de mon prochain rempotage !

 

Bon week-end du 15 août à tous

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Au début de l'utilisation de la sphaigne, j'avais un "pot témoin". Kècèssa ? C'est un pot de même dimenssion qui contient de la sphaigne mais aucune plante. J'essayais d'humidifier les plantes en sphaigne de la même manière en comptant les pschit-pschit pour chaque pot. Pour savoir si le milieu de culture de mes orchidées était humide ou sec je mettais mon doigt dans le "pot témoin" et je constatais.

 

J'ai utlisé ce truc pendant presque 2 ans.

 

Pour la sphaigne j'utilise de l'eau calcaire et je ne mets jamais d'engrais.

 

Excellent Jicé l'idée du "pot témoin", je vais essayer ça !

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Invité Desen38

 

Au début de l'utilisation de la sphaigne, j'avais un "pot témoin". Kècèssa ? C'est un pot de même dimenssion qui contient de la sphaigne mais aucune plante. J'essayais d'humidifier les plantes en sphaigne de la même manière en comptant les pschit-pschit pour chaque pot. Pour savoir si le milieu de culture de mes orchidées était humide ou sec je mettais mon doigt dans le "pot témoin" et je constatais.

 

J'ai utlisé ce truc pendant presque 2 ans.

 

Pour la sphaigne j'utilise de l'eau calcaire et je ne mets jamais d'engrais.

 

Excellent Jicé l'idée du "pot témoin", je vais essayer ça !

 

 

Il faut que je retienne aussi cette astuce pour quand j'aurais décidé de me lancer dans l'aventure "Sphaigne" !! ;)

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...