Aller au contenu

Hibiscus


abricot
 Share

Recommended Posts

Le 01/08/2022 à 23:12, Cloodie a dit :

Le rouge, juste pour le plaisir des yeux ;) 

52250454557_fe636b41a2_o.jpg 

C'est vrai que c'est une fleur magnifique. A Andernos, il y a un hibiscus dont la fleur ressemble beaucoup à celle que tu montres, dans un jardin en front de mer. L'hiver, on ne voit rien sauf un paillis épais, et à partir de mai ça pousse. En fin de la belle saison c'est une splendeur. Il y a un pépiniériste du Sud Ouest qui propose chaque année à la foire aux plantes de Saucats ou au Bourgailh quand il y est, Hibiscus moscheutos et coccineus. J'hésite vraiment, mais apparemment ça demande beaucoup d'eau et un sol humide quasiment en permanence et chez moi c'est un problème pour avoir ça. Culture dans un grand pot avec une soucoupe remplie d'eau, ça ne ferait pas pourrir les racines ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'ai connu le coccineus lors d'une visite au Jardin botanique de Bordeaux avec des amis orchidophiles, il y a très longtemps. Par la suite, mon amie m'a envoyé des graines du rouge, et c'est de là que vient le mien. Tout ceci pour dire que, au JB de Bordeaux, il est en pleine terre, donc oui, c'est rustique chez vous. Le blanc que j'ai vu à Mont-de-Marsan, idem, en pleine terre.

Ici, bien sûr, il ne résisterait pas. Alors je le cultive en pot. Après la floraison, le feuillage va jaunir, et au moment de le rentrer, je coupe les tiges à quelques centimètres du sol. Je mets le pot dans un coin du sous-sol, dans l'entrée du sous-sol, mais donc très mauvaise lumière, et je ne l'arrose pas de l'hiver. En février-mars, je remarque des nouvelles pousses, et je peux recommencer à l'arroser.  Il m'est arrivé d'attendre avant de recommencer, parce que je ne voulais pas qu'il pousse trop à l'intérieur, trop tôt, je ne peux pas lui donner une bonne exposition dans la maison. Cette année, le blanc a fait des grandes tiges à l'intérieur. J'ai fait le test d'en couper une, figure-toi qu'elle a ramifié, donc je me suis empressée de couper les autres, du coup! Ça fait donc un plant plus fourni, et pas un grand échalas :lol:   Je le sors dès que la température le permet, mais comme je sais qu'il supporte des températues basses, je le sors bien avant les rosa-sinensis, ça fait de la place au sous-sol :lol: 

Donc, en ce moment, ils sont dehors, plein soleil, et je l'arrose fréquemment (quand il ne pleut pas), comme les rosa-sinensis qui sont au même endroit, du moins quand il fait beau et chaud.

 

Les moscheutos et syriacus sont rustiques ici, par contre, du moins dans le sud du Québec. Les moscheutos sont des vivaces herbacées, donc qui repartent du sol, mais ils redémarrent trèstard, il ne faut pas paniquer au printemps si on ne les voit pas encore sortis ;) 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...