Aller au contenu

Culture sur billes d'argile.


Massive
 Share

Recommended Posts

1)

Bonjour, j'ai lu que lorsque l'on veut cultiver sur billes d'argile hydroponie ? Qu'il fallait y mettre la plante dans un pot avec troues de drainage, le poser dans un récipient avec de l'eau, pour que l'eau humidifie le substrat par capillarité et faire attention à ce que les racines ne soient pas en contact avec l'eau. Si je la place dans un pot en verre, sans troues de drainage, full billes d'argile, et que je met de l'eau, sans toucher les racines, c'est pareil non ?

2)

Pourquoi les racines de l'orchidée pourrissent si elles sont trop longtemps humide, alors que ceux qui pratiquent la culture, full wather, les racines ne pourrissent pas, et même l'orchidée si plais?

 

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Voici 2 articles sur l'hydroponie.  

 

https://lalam.pagesperso-orange.fr/orchigazette/hydroculture.htm

 

https://lalam.pagesperso-orange.fr/orchigazette/hydroculture2.htm

 

Les racines d'orchidées trop longtemps humides pourrissent parce qu'elles on besoin d'aération/ventilation.  Après avoir "bu", elles doivent "sécher"

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'ai pratiqué la s/h billes argile il y a des années en m'inspirant beaucoup des conseils de Laurence (site ci-dessus) avec des résultats plus ou moins bons selon les espèces.

D'après moi, cette technique est très intéressante sous réserve de tenir compte de l'eau que tu utilises, des espèces d'orchidées mises en s/h, et du type d'engrais utilisé afin de bien contrôler le Ph.

Il y a 9 heures, Massive a dit :

2) Pourquoi les racines de l'orchidée pourrissent si elles sont trop longtemps humide, alors que ceux qui pratiquent la culture, full wather, les racines ne pourrissent pas, et même l'orchidée si plais?

-> Si certains les points ci-dessus sont bien respectés, le plus délicat est le passage d'un substrat plus classique et sec à l'hydroponie.

Beaucoup de racines déjà existantes vont pourrir par excès d'humidité, surtout les plus basses au contact de l'eau ou de l'humidité accrue.

Par contre, les racines plus jeunes ou nouvelles vont aller directement puiser au fond du nouveau substrat, avec une adaptation plus rapide à l'humidité.

Donc prendre des plantes vigoureuses, et savoir que cette technique n'est pas valable pour tous les types d'orchidées, et que la phase de transition peut être délicate et longue.

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'ai mis un phalaenopsis et un miltoniopsis sur billes d'argile il y a 3 jours, en vérifiant tous les jours leurs comportements. J'utilise l'eau du robinet, j'aimerais utiliser une autre eau, mais la pluie ici, ce n'est pas tous les jours. Je pense acheter le filtre brita.

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonjour,

J'ai mis deux orchidées sur billes d'argile, pots en verre. Je voulais savoir, malgré que sur le haut au niveau des racines, les billes sont à peines humides, si elles captaient tout de même l'engrais ?

Une photo pour mieux vous montrer.

 

IMG_20211109_213736.jpg

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a très longtemps que je n'ai plus pratiqué ce genre de culture mais il me semble que tu as mis trop de billes d'argile.  

Pour la capacité d'absorber l'eau par les billes, il faut tester sur, au moins, 24 heures.  Tu peux aussi tester plusieurs marques de billes d'argile, toutes n'absorbent pas de la même manière.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Ce que j'ai pu observer de ma maigre expérience c'est que les billes en surface sont toujours sèchent et pompent l'eau des racines des phals. Certains rajoute un autre matériel inertes (petites pierres moins poreuse )  pour compenser. En hiver c'est assez casse gueule eau qui stagne et température inférieure à 19°C mais ça le fait avec un tapis chauffant qui distribue l'humidité. Sur le long terme ça coinçait chez moi je pense à une histoire de ph et de sels, difficile dengraisser quand t'as déjà pas mal de sels de base, mais j'ai trouvé la méthode top pour relancer un phal en difficulté ça c'était avant de découvrir la sphaigne. Bonne aventure et donne des nouvelles 😀

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonjour,

j'ai vu des gens, cultiver sur sphaigne et à parement ça fonctionne plutôt bien. Sur le haut, je pense virer un peu de billes et y mettre un peu d'écorces de pin. Pour les billes, j'ai pris le pot un peu trop grand je pense, si je met moins de billes, les feuilles se retrouvent dans le pot. Pour l'engrais, vous continuer tant que les orchidées fleurissent et font de nouvelles hampes, même en ce moment, en automne ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Attention à  l'engrais qui reste captif des billes d'argile et fini par être resitué en compagnie des sels de l'eau d'arrosage : mort de la plante par brulure des racines

Personnellement  je n'utilise jamais ce type de support de culture.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

l'engrais doit effectivement être utilisé de manière infinitésimal !

A titre perso, je ne suis pas fan des pots en verre car "froids" (sauf pour des vandas peut être) et pas d'aération et c'est encore plus violent pour l'adaptation mise en s/h. J'utilisais des bouteilles en plastique, coupées en deux et trouées à partir d'un certaine hauteur...

Un autre conseil, pour émettre des racines, l'orchidée doit être bien stable sur son support et ne pas secouer souvent le pot au risque d'endommager le bout des racines..

 

 

 

Capture d’écran 2021-11-12 à 09.10.46.png

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonjour,

Merci à vous pour ces précisions.

Sunset, comment engraisse tu, avec cette méthode de culture, tu met l'engrais une fois par mois en baignant l'orchidée, ou tu met l'engrais dans la soucoupe ?

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 19 heures, Massive a dit :

comment engraisse tu, avec cette méthode de culture, tu met l'engrais une fois par mois en baignant l'orchidée, ou tu met l'engrais dans la soucoupe ?

Cela fait très longtemps que je ne pratique plus ce mode de culture, mais il me semble que j'arrosais par le dessus, l'excès d'eau partait avec les trous sur le côté, et seule un peu d'eau au fond restait. Par exemple pour un phalaenopsis, si un engrais  préconise 3ml/L, à chaque arrosage et systématiquement, je mettrais moins de 0,5ml/L. Sachant que les racines de la plante baignent au fond du pot en permanence dans l'eau légèrement fertilisée 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Sans trous de drainage (comme dans ton vase), impossible de rincer le substrat, et dans mes souvenirs Laurence insistait beaucoup sur la nécessité de rincer abondamment une fois par semaine les billes d'argile (mettre le pot sous l'eau courante pendant quelques minutes), afin, justement, d'évacuer les sels contenus dans l'eau et l'engrais. 

En principe, les vrais pots à hydroponie sont dotés d'une jauge qui indique le niveau optimal de remplissage de la soucoupe, idéalement avec des billes calibrées pour l'hydroponie. Dans la mesure où les billes poreuses accumulent les sels, même en rinçant, il faut aussi régulièrement mesurer le ph qui monte assez rapidement (ai-je lu). 

Perso, je trouve que sous des airs faussement simples, c'est plutôt technique comme culture. Certes c'est "propre", pas de dégradation du substrat, de poussières, mais il y a le revers de la médaille : le ph grimpe, et surtout il ne faut jamais oublier de remplir la soucoupe car une fois habituées à l'hydroponie les racines ne supportent pas du tout de sécher. Contrairement à la culture écorces où les Phalaenopsis hybrides complexes, par exemple, sont très accommodants même si on les oublie pendant deux, voire trois semaines. 

Mais bon parfois c'est sympa aussi de tenter des choses nouvelles et de faire ses propres expériences 😉

 

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

C'est exactement ça plus on tente plus on apprend et voit ce qu'on pourrait faire différemment. J'adore expérimenter maintenant beaucoup moins car à la longue je vois maintenant ce qui marche dans mon espace de culture.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 12 heures, Massive a dit :

Bonsoir,

Du coup comment faut il procéder, lorsque l'on veut rincer les billes ? Il faut un bac spécial c'est ça ? Comme celui-ci ?

https://www.cultureindoordiscount.ch/fr/3096-platinium-hydroponics-hydrostar-40-4-pots-40x40x32cm-systeme-hydroponique.html

 

 cette usine à gaz me semble bien complexe pour rincer quelques billes d'argile.
 il me semble qu'un bain prolongé dans de l'eau chaude additionnée de vinaigre blanc (suivi d'un rincage à l'eau claire) devrait suffire.

 l'autre solution est de remplacer les billes périodiquement -  tout est alors fonction des quantité à gérer.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour ton retour. En tout cas ça fonctionne très bien, mon oncidium qui avait ses pseudobulbes frippés, se sont regonflé, il me fait une belle hampe florale, et pareil pour les autres orchidées. La véranda est vraiment un endroit idéal, la nuit est fraîche dedans, jusqu'à maintenant il y avait entre 12 et 10 degrés, mais depuis hier ça baisse bien, 7 degrés, je commence donc à les rentrées la nuit, et le matin je les remet, ici nous n'avons pas encore de température basse. Je vais essayer de me mettre à cultiver les vandas, j'espère que ça réussira bien.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...