Aller au contenu

Mycélium (enfin je suppose) sur racines de Phalaenopsis très mal en point


Frédérique
 Share

Recommended Posts

Ce petit Phalaenopsis est arrivé en sphaigne aux alentour du 12 septembre (un peu plus d'une quinzaine de jour). Il n'avait que trois feuilles mais ces dernières bien vertes donc bon pas trop grave me suis-je dit, même si je m'attendais à mieux pour le prix et le "blooming size" (commandé chez Schwerter). 

Sauf que, quelques jours plus tard, je remarque la présence de filaments blancs sous le pot et au niveau du collet. Du coup je dépote et j'enlève la sphaigne pour voir l'état des racines, lequel n'est pas terrible, déjà il y en a peu, disons deux trois racines vertes, et celle du centre sont en train de pourrir. Je reste optimiste, les racines ne sont pas éternelles et il fait encore assez doux côté température, je rempote en orchiata vu que je n'ai plus trop  confiance dans le substrat. 

Quelques jours plus plus tard, rebelote : je vois par les trous de drainage que les écorces du fond du pot sont toutes barbues, alors qu'elles sont neuves ! Je redépote et là, catastrophe : plus aucune racines digne de ce nom, ça a pourri, et c'est tout plein de filaments blancs que j'identifie comme étant du mycélium mais bon en fait je ne sais pas de quoi il s'agit. Les racines ont une forte odeur de sous-bois et je remarque que la base de la première feuille est couronnée d'un liseré noir/gris. 

J'ai rincé le tout, mais ce matin bis repetita, la barbe est de retour sur ce qu'il reste de racines, laissées à l'air libre. 

Je me doute que les chances de survie de cette plante sont minimes, mais bon, pas envie de la jeter tant que les feuilles sont belles et vertes (ce qui est le cas pour l'instant). Que feriez-vous ? Rempotage en écorce malgré la barbe qui repousse ? Ou plutôt en billes d'argiles, substrat non organique ?

Voici deux photos qui montrent le problème :

1311498211_IMG_4510(Medium).thumb.JPG.451e2cb57b973a767e2edd9ff9dc7672.JPG915084132_IMG_4509(Medium).thumb.JPG.f9b122dfd9ab2f6e9762dd8c6104d33d.JPG

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Salut

pour ma part, nettoyage alcool à 70

rempotage petit pot et écorces calibrées (ou mélange pas trop rétenteur), on laisse sécher en profondeur entre deux arrosages

c'est tout

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il faut toujours avoir des petits pots, de 6 à 10 cm

tu peux en acheter ou recycler des contenants alimentaires à percer

sinon, pots plastiques toutes plantes opaques trouvables partout

Lien vers le commentaire
Share on other sites

J'ai eu le cas d'un phal de chez schwerter pareil un champignon tenace malgré l'aliette, le peroxyde d'hydrogène et séchage toute une nuit sans substrat il revenait sans cesse s'attaquer aux racines j'avais pas envie de contaminer les autres et puis le tronc était touché donc poubelle. Di tu t'en sors donne ta recette :)

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Merili quand tu parles de champignon, c'était le même aspect (filaments blancs) ? 

Entretemps j'ai trouvé des expériences similaires à la mienne sur des forums anglophones. 

Si la plante était en forme, je crois que ça ne me poserais pas trop de problème. Mais là effectivement j'ai un peu peur de la contagion. 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 12 heures, neo17 a dit :

après 40 ans de culture je n'ai jamais observé que la présence de champignon dans un substrat porte tort aux orchidées

J'avais une sorte de pourriture grise avec des filaments j'aurais du prendre en photos ça bouffait les racines. C'était pas attiré par le substrat mais les racines. Ça les faisaient comme fondre. Il s'agissait pas de petit champignons poussant dans le substrat ou là finalement en laissant sécher ça disparaît.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Il y a 10 heures, Frédérique a dit :

Je me dis aussi qu'il y a forcément des micro-organismes dans les substrats... bon je vais rempoter dans un mélange propre et un pot bien nettoyé et advienne que pourra... 

Ya forcément des microbes après tout est question d'équilibre. Certains prennent le pas sur d'autres faut juste avoir les gentils dans son camp pour empêcher les méchants de proliférer. J'ai envie d'essayer les trichodermas de chez schwerter sur billes d'argiles.

Lien vers le commentaire
Share on other sites

C'est bien ce qui m'embête, ça montre donc que les quelques racines restantes moches sont en train de mourir, d'où la présence du champignon, non ? La malheureuse n'a donc plus la moindre racine utile 😩

Ca me gonfle car évidemment c'est le Phalaenopsis auquel je tenais le plus sur toute la commande Schwerter, grrr, le Zheng Ming Anaconda, bon bref, un mal pour un (tout petit) bien, car du coup j'ai inspecté toute ma petite collection de Phalaenopsis et remarqué que l'un d'eux avait perdu la totalité de ses racines, j'ai sur-arrosé ces dernières semaines, faut que je fasse une mise à jour de mon logiciel "arrosage" car on n'est plus en été, et j'ai aussi l'impression que l'orchiata reste plus humide après quelques mois donc j'ai intérêt à ajuster.... 

Lien vers le commentaire
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...