Aller au contenu

suspensions estivales pour Tillandsias


Recommended Posts

Il y a 4 heures, JL 33 a dit :

Là, pas étonnant ... Mais dans les mêmes conditions, même ceux de Tillandsia prod subiraient probablement le même sort. L'acclimatation à nos conditions a quand même ses limites. Sinon ça ferait longtemps que chez moi, j'aurais des agrumes et des tas d'autres choses en pleine terre, comme je me connais. L'acclimatation à nos conditions, c'est un argument commercial pour lequel il faut quand même faire la part des choses  ...

Sur ma collection, 75% des plantes issues d'importation n'ont pas passé l'hiver, aucune perte du côté des plantes de chez Tillandsia PROD. Je t'assure que le fait qu'elles aient été semé et cultivé en France (et en serre non chauffée) joue grandement sur la rigueur et la résistance des plantes (on peut même créer des programmes de sélection pour améliorer la rusticité, ou encore la résistance au chaud).C'est d'ailleurs comme ça qu'aujourd'hui la majeure partie de nos plantes botaniques dont les Orchidées peuvent pousser en métropole sans difficulté.

PS : Mes Tillandsia étaient quand même protégé dans le renfoncement d'une balustrade, pas de vent direct, et rarement exposé à la pluie. J'ai pas arrosé pendant les période fraiches tu t'en doutes.

Résultat certains pètent la forme, d'autres ont claqué. Je ne veux pas les cultiver à l'intérieur tant que je n'ai pas une eau adéquat, à l'extérieur ils profitent de l'humidité ambiante ce qui me dispense parfois d'arroser, même si je vais devoir le faire à l'eau du robinet très prochainement.

Link to post
Share on other sites

Je ne conteste pas le fait qu'ils n'importent pas et produisent sur place, en serre. Je dis simplement que même avec la meilleure volonté du monde, on ne fera pas pousser en conditions naturelles, une plante qui a des exigences particulières auxquelles on ne peut satisfaire chez nous.  Il y a quelques espèces de Tillandsias qui peuvent résister à des températures assez basses, mais dans des conditions particulières ( au sec, à l'abri du vent ...) qu'il est difficile d'avoir en permanence chez nous. Déjà cacticola n'en fait pas partie, loin s'en faut, et je suis prêt à prendre le pari que même, produite chez Tillandsia Prod, et quels quesoient les soins que Sycomore lui apportera, elle ne passera pas l'hiver dehors en Ile de France. J'ai des T. bergeri qui viennent du verger d'un ami à Céret (PO). Cette plante s'est acclimatée depuis longtemps dans certains endroits de cette région, dans certaines zones qui bénéficient, grâce à leur exposition d'un microclimat qui lui convient. Et je peux te garantir que ce n'est pas le cas partout dans les PO, et qu'il y a des tas d'endroits ou tu n'en verras pas, simplement parce que c'est trop froid, trop venté ou trop sec  et chaud l'été. Lui a la chance d'avoir des T. bergeri qui poussent spontanément sur ses cerisiers,ou d'autres arbres autour de chez lui. On peut penser qu'elles pourraient être adaptées à nos conditions... Et malgré tout, chez moi, le maintien en extérieur en hiver, au sec, est aléatoire. Des fois ça passe, d'autres fois ça casse ...Et T. bergeri est probablement, et de loin la plus rustique des Tils.

@ Sycomore tu m'as devancé : j'écrivais quand tu as posté, mais ça m'intéresse de suivre tes expériences. Personnellement, je pense qu'en serre, oui il n'y aura aucun problème avec des plantes endurcies par une production chez nous, mais vouloir les tenir en extérieur à la mauvaise saison, c'est autre chose. 

Link to post
Share on other sites

Pour étayer ce que j'essaie de dire sur cette limite de l'adaptation des plantes, je suis amateur de palmiers et d'agrumes et pendant une bonne quinzaine d'années, je me suis entêté à essayer d'avoir des agrumes chez moi en pleine terre, parce que j'en avais vus dans certains coins du Var, des P.O, des Alpes Maritimes... Il existait un pépiniériste qui se trouvait à Eus dans les P. O et qui était probablement en France pour les agrumes, ce qu'est Tillandsia Prod pour les Tillandsias.  J'y suis allé, j'ai demandé conseil, j'y ai pris des plantes ( kumquats, citronniers, et d'autres).  Eux étaient sceptiques, mais ont bien voulu m'indiquer quelles étaient les espèces qu'ils pensaient les plus susceptibles de tenir. Et ils avaient raison d'être sceptiques ... Idem pour les palmiers, j'en ai : Butia capitata ( chez moi ils fructifient,  les fruits sont comestibles et arrivent à maturité, et l'an dernier j'ai repiqué en pot des petits Butias qui avaient poussé au pied des adultes, à partir de fruits laissés au sol), Sabal palmeto ,  Trachycarpus ( mais chez moi, c'était la norme en matière de palmier avant que ne débarque le papillon Paysandisia archon ),  Chamaerops humilis ( la variété verte et la variété cerifera de l'Atlas). Tous viennent de chez Violette Décugis à Hyeres, et étaient produits à partir de semis. Elle proposait des plantes endurcies et plus adaptées à nos conditions. En dépit de cela, je n'ai jamais réussi  Phoenix canariensis et Washingtonia robusta ... D'où ma conviction d'une limite quand on veut cultiver en conditions naturelles ...

 

Link to post
Share on other sites
Le 21/03/2020 à 21:23, JL 33 a dit :

Je dis simplement que même avec la meilleure volonté du monde, on ne fera pas pousser en conditions naturelles, une plante qui a des exigences particulières auxquelles on ne peut satisfaire chez nous. 

Je suis d'accord, mais le but pour moi est de cultiver des Tillandsia rustiques et non pas forcer l'adaptation de certains, je pars avec quelque chose quand même ! Sur l'ensemble je n'avait fait aucune vérification sur la rusticité des espèces que j'ai mis dehors, la sélection naturelle a fait le reste. La perte de ces plantes m'a fait replonger  ce qui est une bonne chose après tout.

Ils auraient pu survivre si j'avais pris des précautions élémentaires comme les couvrir, ce que je ferai surement l'année prochaine. 

On ne peut pas comparer les Tillandsia avec d'autres plantes car ce sont avant tout des espèces xérophytes, un froid humide au niveau des racines pour une plante terrestre n'a rien à voir avec celui d'un froid sec sur une plante hors sol, qui supportera non seulement la sécheresse mais aussi le froid dans ce cas précis. 

Dans ceux qui restent (tout l'hiver dehors, sans protection) il y a crocata, xiphioides, edithae, bergeri, albertiana, albida, duratii. Je ferais des photos quand un brin de soleil il y aura ! 

Des plantes comme funckiana, xerographica, magnusiana pour ne citer qu'eux n'ont pas survécu mais c'est compréhensible (après recherches). 

 

Je vais me faire une petite commande, et réaliser un cadre en treillage que j'ai toujours voulu pour installer mes Tillandsias je ne manquerai pas de te montrer ! 

Link to post
Share on other sites

vous  mettez les till dehors mais je pense que même les froides croissent bien en serre à orchidées , j'ai bergerii la froide justement de miche qui a fleuri en fevrier en serre à orchidées , preuvanez que ça pousse bien avec du 12 nuit et 26 jour toute l'année!!

Link to post
Share on other sites

Evident ... J'aurai une serre,  et je pourrais leur assurer en permanence une hygrométrie satisfaisante, je ne me prendrais pas la tête à les sortir en extérieur. Mais à la mauvaise saison elles sont dans ma véranda qui reste une pièce à vivre, et dans laquelle il est hors de question que je brumise ou arrose comme il le faudrait. C'est d'abord pour qu'elle profitent au maximum de l'humidité matinale - et non pour les températures - que je les sors quand c'est possible, et parce que dehors je peux les pulvériser sans aucun souci. Pour les températures, je pense comme toi qu'être en permanence tout au long de l'année entre 12 et 26 ne leur poserait aucun problème.  Bien au contraire, pour moi ce serait une solution idéale ... Chez moi elles sont dehors chaque fois que je peux uniquement pour pouvoir les arroser facilement et parce qu'en été, par contre, la véranda est beaucoup trop chaude et sèche ....

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...