Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour,

Comme dit dans ma présentation nous avons acheté 2 vandas en jardinerie au mois de mai. Après des recherches sur le net, étant débutant dans le domaine de la maintenance des vandas,

nous avons décidé de les cultiver dans un panier en fibre de coco avec des billes en argile dans le fond et de la sphaigne par dessus.

Depuis le début de la période estivale elles sont suspendues à l'extérieur à l'ombre sur la terrasse. Lorsque la température nocturne descend sous les 12 degrés je les rentre pour la nuit.

Avec les fortes chaleurs, les superbes floraisons ont disparus sans doute trop chaud. Les 2 orchidées sont vaporisées au niveau de la sphaigne pratiquement tous les jours.  La première a eu 2 feuilles qui ont jauni, une de chaque côté puis le phénomène c'est arrété.

Toutes les 2 sont entrain de faire de nouvelles feuilles.

Voila pour l'état des lieux. Pourriez vous s'il vous plait m'indiquer si la démarche est correcte ou si nous faisons fausse route?

Comment procéder pour maintenir nos vandas dans le temps et les amener à refleurir?

En vous remerciant par avance  

Link to post
Share on other sites
  • Replies 67
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Bonjour Didier

Je ne cultive pas les Vanda mais mon premier conseil serait de te dire qu'il faut avant tout les considérer comme des orchidées comme les autres

elles ont la capacité de capter rapidement et de stocker l'eau dans les racines

il faut donc essayer d'alterner des cycles humides/secs au niveau des racines et maintenir une bonne aération

en gros la plante boit, stock l'eau et il faut que les racines sèchent derrière

 

Sur Orchidees.fr j'ai le souvenir précis de deux personnes cultivant spécifiquement en panier de coco : Zalia et Amandouce

et il me semble qu'elles utilisaient plutôt un substrat drainant composé de grosses écorces de pin

ainsi quand on arrose, on le fait abondamment, le substrat ne capte pas l'eau (ou très peu), les racines se gorgent d'eau puis on laisse sécher jusqu'au prochain arrosage

cette méthode est relativement simple et convient en toutes saisons

 

le sphaigne est un substrat plus spécifique et moins facile à gérer

tout dépend cependant de la quantité que tu as utilisé...juste en surface ou couche épaisse ?

et les billes ont la capacité de capter l'eau d'arrosage rapidement mais restent quand même globalement très sèches et aérées en milieu "ouvert"

tout dépend aussi du calibre que tu as utilisé

 

si tu as la possibilité de poster des photos de tes plantes, ça serait un plus pour te répondre

tu peux passer par un hebergeur gratuit type casimages, il te suffira de copier/coller le lien de l'image dans ton message ;)

Link to post
Share on other sites

Bonsoir Arno,

Déjà merci de prendre du temps pour me répondre.

Je ne suis pas un pro de photo sur le net. Je prendrai des photos des 2 vandas  demain et j'essaierai de les publier.

La sphaigne a une épaisseur importante. Disons que les billes d'argile font une rangée en hauteur sur le fond.

Tout le reste c'est de la sphaigne. Cette option paraissait intéressante sur le net car d'après mes lectures elle garantissait

une humidité constante en quelque sorte au niveau des racines. Du moins c'est comme cela que je l'avais compris.

J'ai parcouru un peu le site cet aprem et je me suis rendu compte 

que cette pratique n'etait pas la plus fréquement utilisée par les membres de ce forum.

Je reviens vers toi demain

Bonne soirée

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, didier57 a dit :

Cette option paraissait intéressante sur le net car d'après mes lectures elle garantissait

une humidité constante en quelque sorte au niveau des racines

la sphaigne est un bon substrat mais qui ne convient pas à tout le monde, il faut savoir la gérer et aussi voir les conditions de culture (températures et/ou hygrométrie)

les écorces par contre passent partout

et attention avec cette notion de vouloir "maintenir humide"

les racines des orchidées peuvent pourrir de trop d'eau ou d'humidité constante

il existe des cas particuliers, situations ou période qui peuvent démentir cette affirmation

mais le meilleur postulat pour commencer reste quand même d'alterner des cycles humides/sec assez courts et de maintenir une très bonne aération générale des racines

 

il y avait un sujet très complet sur la culture des vandas en panier de coco sur le forum orchidouxdingues

je n'ai pas réussi à le retrouver mais je vais regarder à nouveau ;)

Link to post
Share on other sites

Voici, in extenso, un texte que j'ai "volé", sur le net il y a quelques années.  Il est toujours d'actualité.

 

Le but est de les cultiver dans des paniers en coco, car le coco a l'avantage de ne pas retenir trop l'humidité, est de bien ventiler les racines, ce qui est renforcé par l'utilisation de grosses écorces.

Pour le rempotage, prévoir un panier coco sans revêtement "plastifié" (18/20 cm de diamètre pour un vanda de 20/40 cm de haut), de grosses écorces, et perso je mets quelques morceaux de charbon de bois pour éviter le pourrissement des racines.

Avant toute chose, faire des trous partout dans le panier en coco avec une bonne paire de ciseaux car les fibres sont souvent très rapprochées, ceci aidera à la ventilation et à l'écoulement de l'eau.
Faire bien tremper les écorces dans de l'eau (de pluie si possible), 2 à 3 h minimum.
Avant de procéder au rempotage, faire tremper les racines du Vanda pour qu'elles soient plus souples et malléables pour les installer dans le panier coco.

Tapisser le fond du panier coco d'écorces (avec quelques morceaux de charbon de bois si vous le souhaitez), y mettre les racines du Vanda si possible "enroulées" dans le fond du panier et recouvrir le tout d'écorces jusqu'à recouvrir quasi toutes les racines et stabiliser la plante. Certaines racines peuvent rester aériennes bien évidemment.

Prévoir des chaînes assez longues pour le panier pour ne pas couper la plante

Avec ce système, il suffit de baigner le panier toutes les semaines et à titre perso, je vaporise les racines aériennes et le dessus des écorces un jour sur deux ou tous les jours en été.  J'utilise de l'eau de pluie avec de l'engrais fortement dilué.

Je ne sais pas si c'est exactement ce que fait Mélissa, mais en tout cas c'est ce que j'utilise, et pour l'instant tous mes vandas se portent très bien et font racines, feuilles et hampes !

 

Je pense qu'il y a une adaptation des racines à ce nouveau mode de culture, certaines vont s'abimer, d'autres vont pousser et seront à leur aise dans ce milieu.
Pour les bains, il faut s'adapter à la température ambiante. S'il ne fait pas trop chaud : un ou deux bains par semaine sont largement suffisants. S'il fait très chaud, tu peux les baigner tous les jours ou tous les deux jours. Il faut toujours que les racines sèchent rapidement.
Pour les trous dans la fibre, je confirme qu'il faut en faire en dessous et sur le pourtour du panier.


 

 

Une erreur que j'avais faite lors de mon premier essai, c'est de ne pas avoir fait de trous dans le coco pour favoriser égouttement, séchage et aération. Peut-être est-ce aussi ton cas?

Et un trempage une fois par jour me semble beaucoup, mais attendons de voir ce que va en dire Melissa. Et l'écorce doit être de gros calibre

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Comme promis voici le lien permettant de visualiser nos Vandas: 

https://www.casimages.com/u/didier574/409166/

La photo 1564 correspond au premier Vanda de floraison bleu qui est chez nous depuis le 10 mai 2019.

Vanda sur lequel j'ai craqué.

La photo 1566 correspond au second Vanda qui a rejoint le premier le 25 mai 2019.

Tous deux en panier de fibre de coco avec bille d'argile au fond et sphaigne pure par dessus

Actuellement, depuis le 20 juin ils sont à l'extérieur, à l'ombre du mur toute la journée.

Merci pour votre aide.

Link to post
Share on other sites

Les racines des Vandas doivent sécher rapidement, je doute que la sphaigne soit appropriée, car elle va les garder humides/mouillées trop longtemps.

 

Comme Cos l'a cité plus haut, j'ai souvent vu cette méthode de culture en panier de coco, mais avec des très grosses écorces.  Ce qu'a cité Cos, fait justement partie d'une discussion sur un autre forum, il y a certains de mes propos. Certains ont utilisé cette méthode avec beaucoup de succès. J'ai essayé une fois, j'ai perdu mon Ascocenda Ken Kone parce que je n'avais pas fait assez de trous dans la coquille de coco, les racines ne séchaient pas assez, et la quantité d'écorces était trop importante, trop long pour sécher. Je suis revenue à ma méthode de culture, en panier de bois, donc très aéré, avec des grosses écorces.

Comme ceci... celui-ci est tout nouvellement rempoté, un Vandachostylis:

48245072517_21f775a493_b.jpg

 

Mes Vandas et autres Vandacées (Ascocentrum, Rhynchostylis, Vandachostylis, etc) actuellement à l'extérieur, soleil du matin:

48244985081_d984eb2e6c_b.jpg

 

L'hiver, ils sont suspendus tout contre une fenêtre sud, donc beaucoup de soleil, arrosage par trempage de 15 minutes deux fois par semaine.

Link to post
Share on other sites

Ce sont des treillis en bois pour plantes grimpantes, fixés sur le cabanon. Sur chacun, il y a plusieurs crochets. Le seul but est de faire passer l'été dehors aux Vandas, environ 3 mois, 3 mois et demi. En ce moment, il y en a 4 avec des départs de hampe, un autre vient juste de terminer sa floraison. 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour votre réponse Cloodie.

De superbes photos. Une fois les vandas en fleurs votre mur doit être magnifique!

Les paniers de bois sont ils achetés dans le commerce ou sont ils une réalisation personnelle?

Quelles sont les dimensions de vos paniers de bois?

Quel type de bois utilisez vous pour les fabriquer?

En regardant sur les photos l'état général des miens souffrent ils d'un problême?

Ou globalement cela semble aller?

En vous remerciant par avance pour votre réponse

Link to post
Share on other sites

En été pendant les 3 mois d'été, ce n'est pas tout en fleurs, loin de là, juste quelques-uns, et pas forcément en même temps. Le but est de leur faire prendre l'air en été, de les faire bénéficier des conditions climatiques estivales.

 

Non, je n'ai pas réalisé moi-même les paniers. Certains producteurs d'orchidées en vendent. Il y a aussi plein de videos sur Youtube qui montrent comment faire. Un ami-copinaute de forum m'en a fait aussi deux petits, souvent plus difficiles à trouver, les petits.

Pour mes gros plants, ce sont des paniers de 15cm de largeur, mais il en existe des plus gros.  Les plus petits font 10cm de largeur. Je fais bien tremper avant le système racinaire du Vanda pour que les racines soient flexibles, ensuite je les enroule sur elles-mêmes pour les faire rentrer dans le panier, et je comble ensuite avec des écorces.

La taille des écorces varie avec le type de plant... écorces moyennes pour les Ascocentrum (maintenant Vanda aussi) qui ont des racines plus fines, écorces assez grosses pour Vanda,  Ascocenda, Vandachostylis, Rhynchostylis qui ont des racines pas mal grosses. Parfois, je mets en dessous, avant de mettre les racines dans le panier, un petit filet (style filet à oignons) pour éviter que les écorces plus petites ne tombent.

Le problème de ces paniers de bois, par contre, c'est que les racines s'entortillent autour des morceaux de bois et se collent à eux. Quand on veut rempoter quelques année splus tard, style passer à un panier plus grand, c'est la galère... Mais on peut aussi ne pas le faire, les racines continuent à pousser tout autour à l'air libre, il y a un noyau au centre qui sont dans des écorces, ça va bien.

 

Pour vos plants, c'est dur à dire ainsi. on ne voit pas les racines. Comme dit plus haut, il faut que les racines des Vanda sèchent bien entre deux arrosages, et sèchent assez vite. J'ai bien peur que la sphaigne ne contribue à les garder trop humides. Vos plants semblent beaux maintenant, mais si les racines se mettent à pourrir petit à petit, ils ne resteront pas beaux longtemps. C'est pas pour rien que la plupart les cultivent à racines nues, pour que ça sèche, mais ça demande des arrosages/trempages quasi quotidiens. L'écorce dans le panier, de granulométrie assez grossière, est un compromis, medium très aéré mais qui permet d'attendre quelques jours entre deux arrosages.

Mais ce sont vos plantes... chacun sa méthode! Vous nous direz... ;)

Link to post
Share on other sites

Hello Didier

Ils sont beaux tes vanda !

tes paniers sont biens et de bonne taille, tu dois pouvoir les conserver sans problème (peut être juste effectivement ajouter quelques trous)

si tu décides de passer tes plantes en écorces, il te suffit d'acheter ce type d'écorces :

https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/ecorce-de-pin-utilisation-interet-inconvenient,1583.html

privilégie un sac de calibre 20/40 à recouper si nécessaire (si tu prends plus petit ça sera trop petit pour tes vanda)

perso je calibre parfaitement mes écorces = je sélectionne des écorces de même taille pour un même pot

ça permet de conserver une bonne homogénéité dans le pot et ça facilite grandement la gestion des arrosages

et il est préférable de rincer les écorces avant utilisation (pour éliminer la poussière) = passoire sous la douche / jet d'eau

 

et voici un tuto pour la fabrication d'un panier de bois, mais tes paniers sont beaux et adaptés ;)

 

Link to post
Share on other sites

Hello Arno,

Merci pour ton aide.

La méthode du panier en remplaçant la sphaigne par de l'écorce de pin me plait 

Dans cette configuration, pour leur administrer leur bain hebdomadaire tu sépares les vandas du panier en fibre de coco, ou bien c'est bain pour tout le monde?

En cas de separation le problème va être de bien repositionner le vanda dans le panier, pour retrouver le positionnement dans le plan vertical.

Peut être en fixant une tige en carbone entre le crochet haut du support et la base du panier?

Je vais me fabriquer quelques paniers en bois aussi pour voir.

La methode du tube en verrre ou en pvc transparent me parait plus compliqué à mettre en oeuvre dans mon cas, car ma femme possède déja un certain nombre d'orchidées

et les places sur les rebords devant le fenêtres sont tres chères.... Les vandas sont suspendus lorsqu'ils se trouvent à l'intérieur à un crochet situé sur le haut de la fenêtre....

C'est pourquoi qu'une solution me permettant de suspendre le vanda me plait en premier abord...

 

 

Link to post
Share on other sites

non, jamais tu dépotes une plante (à part pour un rempotage = changement de substrat)

il ne faut pas déranger les racines

donc soit tu arroses abondamment par dessus, mais cela gaspille beaucoup d'eau 

soit tu trempes le contenant entier dans une bassine le temps que les racines se gorgent d'eau

tu peux stabiliser tes plantes dans le pot/panier à l'aide de fil de fer l'idée étant de bien plaquer l'ensemble

ça évite que la plante (et une partie du substrat) remonte quand tu trempes (si les racines ne sont pas encore accrochées au contenant)

et cela permet de vraiment bien stabiliser la plante ce qui favorise un bon racinage et évite des déconvenues quand un pot est renversé etc...

c'est ce que je fais pour quasi toutes mes plantes avec du simple fil de fer gainé de petite section que je torsade pour une meilleur rigidité

voici un exemple :

18102402274918325015960343.jpg

autre truc très important dont on n'a pas parlé dans ce sujet : il faut éviter de mouiller les feuilles de tes orchidées

c'est d'autant plus vrai pour les vanda qui sont très sensibles à l'eau stagnante à l'aisselle des feuilles, particulièrement dès que les températures baissent

Link to post
Share on other sites

superbe tes vandas!!!! ah bin la voiçi la fameuse cabane au canada chère à line reno!!

bizarre de voir celà dehors pour un pays pas très loin du pôle nord où il fait moins 35 en hiver!! 

48244985081_d984eb2e6c_b.jpg

Link to post
Share on other sites

Tu sais qu'on crève de chaleur en ce moment, dis? Pas mal comme chez-vous! 

Toutes ces plantes sont dans la maison 9 mois par année... et c'est le cabanon de jardin, pas du tout la maison! Gnochon!  :lol:

Pas très loin du Pôle Nord, tu dis? Regarde donc une carte, un atlas, une mappemonde... je suis à la même latitude que Bordeaux... tsé, je ne pouvais pas m'éloigner ben, ben du 45°  2640651574.gif

Link to post
Share on other sites

le pire  c'est que j'ai confondu le canada avec le  quebec!!!en effet le quebec est au-dessus de new york alors que je croyais le quebec etre à l'ouest  bien au dessus  de san francisco !!je sais pas pourquoi j'ai tjs cru le quebec vers anchorage sur la carte!! n'empeche  kil caille la bas quand même vu que c'est au dessus  de new york!!!

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Hello,

ce petit poste pour vous donnez des nouvelles de mon aventure. Voila nous avons pensé que tout ce passait bien pour mes vandas elles faisaient des feuilles ainsi que des racines aériennes Elles ont été rentrées avant les premières nuits fraiches. Le vanda le plus ancien commençait à mon sens à avoir les feuilles du bas qui  frippent un peu mais sans plus.... Débat avec mon épouse trop d'eau, pas assez d'eau mais nous pensions maîtriser la situation. De peur de faire une bétise et de déranger la plante en allant visiter ses racines nous n'avons pas modifié notre type de culture

  Nous nous sommes rendus hier à l'exposition de Liège, et nous avons eu la possibilité de discuter avec des professionnels de l'orchidée, ainsi qu'avec un membre du club organisateur de l'exposition, qui a eu la gentillesse de répondre à toutes nos questions. Etant néophyte dans le domaine de l'orchidée, ce fut ma première exposition. Très content d'y avoir été, malgré les 600 kms à parcourir aller retour , car nous avons pu avoir des réponses à de nombreuses interrogations, et en plus voir des fleurs magnifiques. Nous avons également pu assister à une conférence fort intéressante sur les orchidées en général et sur la nécessité de connaitre les conditions de vie de la plante dans le milieu naturel. Nous avons pu assister également à une démonstration de repiquage d'orchidée. 

Revenons à nos Vandas. La conclusion de cette visite pour la maintenance de vanda sur le long terme est fort simple: nous utilisons la mauvaise méthode avec la sphaigne. Sans doute cette méthode fonctionne pour les uns ou les autres, dans des conditions spécifiques qui ne sont pas décrites dans les articles publiés sur internet.  Conditions qui ne sont pas les notres malheureusement...

Toujours est il qu'après avoir rejoint notre domicile, nous avons sorti le premier vanda de son panier en coco et la horreur beaucoup de racines sont mortes (toute noire) . Il reste 3 ou 4 grosses racines qui passent encore au vert lorsqu'elles sont trempées dans l'eau.

Nous avons débarrassé la plante des racines mortes et nous avons décidé de maintenir la plante en racines nues du moins ce qui en reste avec un bain des racines 2 fois ou 3 fois par semaine en espérant que le vanda ait suffisamment de ressource pour fabriquer de nouvelles racines. J'espère que nous arriverons à sauver cette plante qui était magnifique.

L'état du second vanda est moins préoccupant.  Mais la problématique est la même. Mauvaise gestion de l'humidité au niveau des racines et donc pourriture...

Bien que fort contraignante, nous allons essayer de maintenir nos vandas avec les racines nues dans le bol en noix de coco (problème d'esthétique), en essayant de leur apporter les soins nécessaires...

Si l'un ou l'autre a une méthode permettant de récupérer le premier vanda je suis preneur.

En vous remerciant par avance.  

Didier  

  

Link to post
Share on other sites

Bonjour Didier

La sphaigne n'est pas le substrat le plus simple à gérer surtout sur de gros contenants et quand on débute

t'ajoutes à cela les conditions et finalement heureusement que tu te rends compte des problèmes aujourd'hui plutot qu'en plein hiver, bref

perso, je te conseille d'utiliser des écorces comme indiqué plus haut (écorces pour paillage)

essaye de faire un petit trou dans le sac avant d'en acheter (pour voir si ça ne sent pas trop l'humidité)

et avec un calibre de 2cm tu ne prends aucun risque

ça sera mieux pour la reprise de tes vandas et tu pourras les oublier un peu (ce qui ne leur fera pas de mal)

n'hésites pas non plus à percer tes paniers de coco avec quelques coups de ciseaux pour faciliter le drainage

et aussi à stabiliser les plantes avec un fil de fer comme je l'ai indiqué (ça facilite l'encrage des racines)

après, et je pense que tu l'as compris, c'est une question de temps et de patience

trouve un endroit lumineux et pas trop chauffé pour cet hiver...les plantes resteront tranquilles et ça reprendra au printemps

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, didier57 a dit :

 

  Nous nous sommes rendus hier à l'exposition de Liège, et nous avons eu la possibilité de discuter avec des professionnels de l'orchidée, ainsi qu'avec un membre du club organisateur de l'exposition, qui a eu la gentillesse de répondre à toutes nos questions. Etant néophyte dans le domaine de l'orchidée, ce fut ma première exposition. Très content d'y avoir été, malgré les 600 kms à parcourir aller retour , car nous avons pu avoir des réponses à de nombreuses interrogations, et en plus voir des fleurs magnifiques. Nous avons également pu assister à une conférence fort intéressante sur les orchidées en général et sur la nécessité de connaitre les conditions de vie de la plante dans le milieu naturel. Nous avons pu assister également à une démonstration de repiquage d'orchidée. 

 

Je suis ravi de lire tes commentaires sur l'expo de Liège  Comme toi, de nombreux visiteurs nous ont laissé des échos favorables aux différentes membres du comité.

Dommage que nous ne nous soyons pas rencontrés.  Hier après-midi j'ai beaucoup œuvré entre le stand des gaufres et pains saucisse et le bar aux bière spéciales.  

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonjour,

Vous avez sans doute lu le post ci dessus.

Désolé que vous soyez confronté aux mêmes difficultés. Je n'ai pas d'expérience heureuse à partager, donc donner des conseils...

Une des personnes avec de l'expérience va sans doute vous répondre.

Pour faire le point sur mes vandas:

les deux premiers sont en phase maintenance racines nues suite aux erreurs de l'automne. Un des deux est exposé depuis 8 jours sous éclairage led Blomled 20W. 

Avec le projecteur led a 10cm des feuilles. Voir si les racines vont se développer plus rapidement... Le second lumière du jour (il n'y en a pas beaucoup en ce moment mais il a l'air de ne pas trop souffrir.

Le troisième rapporté de l'exposition de Liège il y a un mois avait les feuilles du bas qui faisaient saule pleureur. Mis en eclairage led la semaine dernière les feuilles se redresssent.

Le système racine n'a pas souffert.

Avec la pratique, je ne peux que vous conseillez d'appliquer les recommandations ci dessus.....

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Le 18/11/2019 à 17:23, didier57 a dit :

Bonjour,

Vous avez sans doute lu le post ci dessus.

Désolé que vous soyez confronté aux mêmes difficultés. Je n'ai pas d'expérience heureuse à partager, donc donner des conseils...

Une des personnes avec de l'expérience va sans doute vous répondre.

Avec la pratique, je ne peux que vous conseillez d'appliquer les recommandations ci dessus.....

 

 

 

Merci Didier57  , pour vos encouragements.

Pour mes deux vandas j'applique la méthode "Boyome"  ,sauf que comme j'ai "enterré" les racines jusqu’à  la naissance des premières feuilles et que j'avais remarqué que celles-ci devenaient jaune ,je me suis décider de les rempoter.

Et la Horreur😪 ,les racines commençaient à pourrir .

Donc changement de  stratégie.

Tout d'abord ;

Si par hasard votre plante souffre d’un stress hydrique après une période chaude ou un moment où vous l’avez négligée, sachez qu’un trempage des racines dans de l’eau contenant du glucose (dosage 50 gr / litre d’eau) pendant 24 heures, permet de rattraper le problème.

http://orchidarium.ch/les-vanda-ces-orchidees-aux-couleurs-sublimes-venues-dasie/

Désormais j’utilise la même méthode "Boyome" sauf que je pose le système racinaire SUR les billes préalablement humidifié et je prévois d' immergé les racines dans de l'eau adoucie et à température ambiante une fois par semaine ,et d'alterné les périodes de sèche et d'humidité....(Merci Arno).

Au pire reste la méthode en paniers bois....

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Bonsoir Emanax,

J'avais trouvé les références de M. Page (l'orchidarium) en consultant un article sur le site. Je lui ai envoyé un mail.

Il m'a répondu que la Suisse ne faisant pas partie de l'Union Européenne les transactions commerciales sont trop compliquées.

Et que de ce fait il ne vendait pas par correspondance vers l'Union Européenne ni fleurs, ni produit. Si je craque j'irai faire une expédition vers la Suisse en 2020. Mais ca fait loin....

.Mes 2 premiers Vandas ont le système racinaires bien abimé. Et j'essaie de tout faire afin que ces 2 plantes puissent à nouveau développé un système digne de ce nom.

Mes Vandas ont sans doute subi un stress hydrique. Mais pour que le truc avec le glucose fonctionne il faut me semble t'il que le système racinaire soit en bon état.

Mes vandas sont supendus au dessus d'un panier en fibre de coco racines nues afin de mieux observer et gérer ce qui se passe, Je me suis fait avoir la première fois car j'avais incorporé de la sphaigne.

Pour les bains je desolidarise le panier et la fleur et je trempe uniquement la fleur. Cette méthode n'est vraiment pas top car même en faisant attention il arrive des incidents au niveau des racines. Donc ma modeste expérience me permets de conclure qu'une protection mécanique au niveau des racines  s'impose lors des bains donc panier en fibre de coco ou panier en bois.

Je vais essayer des que les vandas vont mieux la méthode à Arno ou la méthode à Cloodie . Merci encore à eux deux pour le partage de leur méthode de culture. 

Link to post
Share on other sites

Bonsoir , 

 Personnellement je cultive mes Vanda les racines dans un vase ou une boule en verre genre bocal à poisson . J'obtiens de bons résultats .Je remplis d'eau de pluie , laisse hydrater les racines , et vide quand les racines sont vertes . Je recommence quand les racines sont blanches  . Je pourrais mettre des photos demain si le temps le permet , mes Vanda étant dans le serre  . 

Bonne soirée

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Miche a dit :

Bonsoir , 

 Personnellement je cultive mes Vanda les racines dans un vase ou une boule en verre genre bocal à poisson . J'obtiens de bons résultats .Je remplis d'eau de pluie , laisse hydrater les racines , et vide quand les racines sont vertes . Je recommence quand les racines sont blanches  . Je pourrais mettre des photos demain si le temps le permet , mes Vanda étant dans le serre  . 

Bonne soirée

Merci Miche de votre retour d'expérience positif sur la culture des vandas ,toutes ces infos  de culture réussie m'intéresse .

Pour ma part ,je vais continuer dans la voie que j'ai décrite plus haut , en espérant faire reprendre mes deux vandas.🤞

Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Voilà le résultat  , les racines se sont tellement développées que le 

vanda tient tout seul . J'aurai du prendre une plus grosse boule , mais au départ je ne savais pas comment la plante allait réagir .  

 dsc_0211.jpg

Link to post
Share on other sites

Bonjour Michel ,

Effectivement cela fonctionne bien , mais pour changer de pot ,cela va être comme les tirelires de petits cochons ,va falloir casser la boule 😂.

Si vous avez des photos du feuillage...

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pouah, effectivement sur la photo ce" sont des racines......

Vous maitrisez le coté maintenance sans problème.... Chapeau bas.

Vous arrivez à un tel résultat au bout de combien de temps de présence de la plante dans la boule de verre?

Arrivez vous à faire refleurir la plante? 

J'ai lu culture en serre et vous êtes du sud donc sans doute beaucoup de lumière... 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...