Aller au contenu

Petrocorie

Habitués Orchidees.Fr
  • Compteur de contenus

    118
  • Inscription

  • Dernière visite

Sujets posté(e)s par Petrocorie

  1. Ma véranda qui fait sept mètres dans sa longueur est climatisée. La bouche de la clim est sur un côté, donc au point le plus éloigné, la différence peut varier  de 1 à 3 degrés suivant la température par rapport à celle de l’extérieur.

    Lorsqu’elle fonctionne en hiver,  elle est réglée sur 18° et à l’opposé il fait 15°. Donc suivant sa position dans la véranda, la température mini de culture peut être plus ou moins élevée. Dans le cas de Paph. Lauwrenceanum, vers 18°.

    L’autre avantage non négligeable de la climatisation, c’est le brassage de l’air. Paramètre important pour la culture des paphios et phragmipediums.


  2. Espèce botanique lithophyte  originaire de Java et d’Australie qui à presque disparue dans son habitat naturel.  

    Début d'une floraison longue durée. Il peut porter jusqu’à 20 fleurs qui s’épanouissent en succession mais jamais plus de deux à la fois.

     

    glauco12.jpg

    glauco11.jpg

    glauco10.jpg

  3. bien sûr tu peux couper cette feuille jaune. Parfois il est judicieux de sacrifier une vielle feuille qui risque de gêner  une racine ou une hampe florale, fait le toujours avec un ciseau ou cutter dont la/les lame(s) sont passé sous une flamme quelques secondes pour le désinfecter.

    Je ne sais pas depuis combien de temps tu n'as pas arrosé ta plante mais elle manque d'eau.

  4. Pour compléter les propos d’Arno, j’utilise pour mes paphios uniquement comme substrat celui fait par Orchids Focus. ( l’engrais aussi ) C’est des écorces de petite taille (1cm) auquel je rajoute pour 4/5, ½ part de la sphaigne haché et ½ part des petits morceaux de mousses ou des billes de polystyrènes.

    Je constate que tu es basé en Loire Atlantique, il y a un producteur proche de Nantes (les orchidées de la belle étoile) a qui je commande depuis  quelque temps des paphiopedilums. Ils sont de belle qualité. Si ce n’est pas celui dont tu parles, je te conseille d‘y faire un tour.

  5. Pour ce genre de paphio, si sa culture est respectée, il doit refleurir chaque année.

    Je pense déjà que le pot est trop grand pour le volume des racines.

    Il est nécessaire que le(s) collet(s) soit plus enfoncé(s) dans le substrat.

    Comme pour le Pinocchio que tu nous as présenté dans un autre post, le rempotage doit être fait plus souvent - 1 à 2 ans max avec un arrosage hebdomadaire l’hiver et tous les 4/5 jours en été. ( 1 verre d’eau maxi)

    Tu ne parles pas d’apport d’engrais, les paphios sont moins exigeants dans ce domaine que les phalaénopsis ou d’autres espèces mais il leur en faut.

  6. Bravo Cloodie, super floraison et merci pour ce partage.

    J'ai fais l'acquisition depuis peu de sa variété "striatum" et j'espère que j'aurai un aussi beau rendu que ton exemplaire.

    Question: quelle différence entre Paphiopedilum concolor  et la celle dénommée Paphiopedilum concolor ('Full Moon' x 'Wide Body')?

  7.  

    Je te fais une réponse globale pour tes deux post.

    Je rejoins complètement Arno.

    Si replantation est égal à rempotage, 1 fois entre 2016 et aujourd’hui, ce n’est pas assez. Plutôt 1 à 2 années maxi et ton pied doit être replanté plus profondément afin d’engendrer de nouvelle pousses.

    Ma collection est principalement accès sur les paphios et pour moi tu ne donnes pas assez d’eau à tes plantes.

    Un verre par semaine et par plante en période hivernale et le double en été. S’il fait trop chaud, une petite brumisation avant dix heures sera très appréciée.

     Pour info, l’hiver mes plantes sont en véranda et chaque pot est sous coupelle. J’arrose avec un pulvérisateur uniquement le substrat et arrête dès qu’un filet d’eau apparait dans le bas du récipient.

    L’été, elles sont dehors à l’abri du soleil direct et de la pluie. J’arrose suivant la température, tous les 4/5 jours plus brumisation si le thermomètre dépasse les 30°.

    Pour moi, la plus grosse contrainte est de ne surtout pas laisser de l’eau au cœur des feuilles, si non pourriture assurée. D’où l’importance d’arroser le matin, action qui facilitera l’évaporation d’un accidentel mouillage du cœur.

    Autre chose à savoir et ce n’est pas spécifique au genre Paphiopedilum, toute les espèces n’ont pas systématiquement une floraison annuelle. J’ai plus de 120 paphios différ

  8. C'est cela, certainement des Cypripediums hybrides de jardinerie.

    La dorsale est encore couchée et les feuilles sont pas abimées. Si la photo est récente, ils ne sont pas en avance.

    Les miens sont déjà fanés depuis deux semaines.

  9. Floraison de Paphiopedilum curtisii

    Botanique originaire de Sumatra. Souvent cité par les spécialistes comme synonyme de Paphiopedilum superbiens et par d’autres comme espèce à part entière.

    Comme j’ai les deux, je joins une photo de P. superbiens prise l’an dernier.

    Personnellement, je constate quelques petites différences. A vous de vous faire une idée.

    Pour le curtisii, production des Orchidées de la Belle Etoile à Nantes et quant au superbiens, il me vient de l’Amazone en Belgique.

    curtis11.jpg  superb10.jpg

    Etiqueté Curtisii                                                                                              Curtisii var. superbiens

  10. Il y a 14 heures, tamanoir a dit :

    Il est beau :wub:

    Quel est le diamètre de pot ? Et c'est de la mousse synthétique que je vois ?

    Le Ø est 10cm. En général, il faut que les paphios soient à l’étroit dans le pot.

    Oui, c’est une préparation maison pour les Paphios. Je mélange du substrat Orchid Focus (7/10) ; de la sphaigne hachées 2/10); des copeaux de mousse polyuréthane et/ou à des billes de polystyrène (1/10).

    Pour les calcicoles, j’y rajoute quelques petits cailloux calcaires ou des morceaux de coquilles d’huitres.

×
×
  • Créer...