Aller au contenu

Sycomore

Habitués Orchidees.Fr
  • Compteur de contenus

    2 363
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Sycomore

  • Rang
    Fana Orchidees.fr
  • Date de naissance 18 juin

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Ile de France
  • Interets
    Botanique, astronomie (optique), entomologie, trekking...

Visiteurs récents du profil

2 120 visualisations du profil
  1. Espèce relativement petite poussant dans toute l'Asie du Sud-Est. Les fleurs ont une courte durée de vie mais s'enchainent facilement sur la hampe. Ma plante est de plus en plus florifère, à terme j'espère qu'elle formera de nouvelles hampes ramifiées !
  2. Une forme assez rare de cette espèce qui à récemment fait sont apparition dans la sphère Phalaenopsis. Mon avis est qu'il a été sélectionné à coup de violacea (de façon plus ou moins lointaine) particulièrement pour obtenir cette forme, les caractéristiques chez cette plante étant intermédiaires, alors que chez le type les hampes sont incontestablement plus longues... Cela reste une très belle plante hors norme !
  3. Sur tes photos Jean tu as en premier Pseudococcidae sp (Cochenille farineuse) et en second Coccus hesperidum (Cochenille a coque ou carapace). Ici (sur ce Cymbidium) je rejoins l'avis de Boyone, ce sont des Diaspis surement boisduvalii la plus connue du genre... Bref de belles saloperies dont on se passerait bien. Un traitement a base d'huiles est efficace.
  4. Sycomore

    Catasetum Dentigrianum

    Magnifique c'est un super clone, les parents devaient être spectaculaires !
  5. Sycomore

    Dendrobium schrautii

    Merci à vous deux !
  6. Je n'ai plus grand chose à dire sur cette espèce si ce n'est présenter une floraison plus aboutie, chaque année la plante produit une hampe et x ramifications sur les anciennes, de quoi me combler de plaisir. La plante n'aime pas les rempotages, cela s'est fait au prix de quelques feuilles mais chez cette espèce il n'y en a jamais beaucoup !
  7. Sycomore

    Angraecum scottianum

    Magnifique Virgile !
  8. Première floraison pour cette espèce originaire du Vietnam que j'ai depuis plus d'un an. Cette section (formosae) est je trouve, capricieuse, après être parti en flèche sous les lampes pendant plusieurs mois, toutes les nouvelles pousses ont avorté, comme j'arrose par capillarité en laissant sécher entre deux je ne comprenais pas pourquoi... Puis j'ai remarqué que ces espèces se comportaient mieux en culture tempérée, qu'à cela ne tienne j'ai enlevé la plante des lampes pour la cultiver avec bellatulum (exposé plein Est en lumière naturelle, et une bonne amplitude thermique) avec qui j'ai de bons résultats pour le moment. C'est soiffard en période de croissance active, j'utilise un substrat grossier d'écorces de pin qui semble convenir. La plante pousse désormais de tous les côté (sans avorter à mis chemin) j'espère donc être sur la bonne piste. Une caractéristique majeure de cette section est la pilosité des pseudobulbes (communément appelé groupe nigro-hirsute)
  9. Non car cela s'effectue sur de très petites distances et n'a pas la puissance de propulser les pollens aussi loin. Evidemment je n'ai fais que reprendre une info qu'on m'a donné ou que j'ai lu car je n'ai jamais vérifié par moi même. Je sais juste que même au ralenti (vidéo à 60 images par seconde) on ne voit pas le déplacement des pollens lors de l'éjection !
  10. Bonsoir Raymond, ce sont des soies (-setum en latin, d'ou le nom Catasetum) appelées clinandrium, formées ainsi pour assurer le mécanisme d'éjection des pollinies. Quand l'insecte se pose et déclenche l'enfoncement de celui-ci, le pollen est éjecté sur le dos du visiteur à une vitesse de 200m/s ce qui ne laisse aucune chance aux pollinisateurs de repartir à vide ! Si l'un est courbe c'est parce qu'il sert de levier. Cette caractéristique ne se retrouve que sur les fleurs mâles, en effet ce genre est monoïque il peut donc y avoir des fleurs mâles et femelles bien que celles-ci soient rares en culture, elles n'en sont pas moins obligatoires si on veut reproduire l'espèce par exemple. Ce n'est pas courant chez les Orchidées car elles sont souvent hermaphrodites. Les fleurs femelles sont plus ternes (généralement vertes), non parfumées.
  11. Première floraison pour cette espèce endémique du Sulawesi, qui s'est montrée très vigoureuse depuis que je l'ai, croissance exceptionnelle tant en racines qu'en végétation. Hélas la floraison ne sera pas synchrone sur les trois hampes, en plus chacune regardent un côté différent, pas pratique pour la photo. J'ai bien l'impression que cette espèce va devenir monstrueusement grande... La forme n'est pas exceptionnelle mais la plante me plait, cependant je serais toujours à la recherche d'une meilleure forme. Le parfum est agréable, je trouve que ça sent un peu le caramel, loin des odeurs carnées ou de bacon comme l'indiquent certains ! :mdr2:
  12. Sycomore

    Phalaenopsis Equestris

    Belle forme et couleur c'est une bonne souche. Tu peux ajouter forma. leucaspis car le callus sur le labelle est blanc avec point marron (alors que le type le callus est sur fond jaune) petit détail de puriste, mais c'est bon à savoir je trouve !
  13. Sycomore

    Phalaenopsis bellina

    Merci à tous !
  14. Cadeau d'un ami cher, cette plante représente beaucoup pour moi en plus d'être une forme parfaite à mes yeux, bien loin des sélections actuelles.
  15. Sycomore

    Phalaenopsis cornu cervi

    Bravo, j'ai un faible pour cornu-cervi au point d'en avoir toute une tripotée de variantes !
×
×
  • Créer...